Parc aux Écarts-Rouges: un don jamais notarié

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Parc aux Écarts-Rouges: un don jamais notarié
Le stationnement des Écarts Rouges offre une vue imprenable sur la rivière Nicolet Sud-Ouest. (Photo : Sébastien Lacroix)

LA VISITATION. La nouvelle réforme cadastrale a causé une surprise à la municipalité de La Visitation-de-Yamaska. Près de la moitié du Parc aux Écarts-Rouges ne lui appartiendrait pas officiellement. Pourtant, il y a plusieurs années, le propriétaire de la parcelle de terrain l’avait cédée à la municipalité.

«On pensait que c’était à nous, parce que dans les vieux conseils, le monsieur nous avait donné le terrain. Mais ça n’a jamais été notarié, indique le maire Sylvain Laplante. On est allé voir l’agriculteur et on lui a demandé de nous vendre sa parcelle, vu que c’est un terrain non cultivable. Il nous a répondu qu’il allait nous la donner à condition qu’on s’arrange avec toutes les démarches.»

La situation devrait être régularisée prochainement. Une demande d’autorisation a été acheminée à la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ).

Il faut préciser que le Parc aux Écarts-Rouges est très prisé. Il sert notamment de halte aux cyclistes qui empruntent la Route Verte et il est utilisé par les pêcheurs et les adeptes de kayak et de canot.

«Les gens l’aiment bien. À chaque fois qu’on passe, des gens sont là pour pique-niquer ou se reposer.  On l’a amélioré. On avait mis des tables à pique-nique, mais on nous les a volées. Il faut dire que c’est quand même loin de tout. On a donc demandé au propriétaire du moulin à scie de nous équerrer des billots et on a mis ça pour s’asseoir. On garde ça rustique», commente le maire.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des