Opération Nez rouge reprend du service

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Opération Nez rouge reprend du service
Michel Legault, président d’honneur, Nancy Pépin, directrice de TPMRCB, Louis-Martin McArdle de VIA 90,5, Amélie St-Pierre du Courrier Sud et Denis Verville, président des Shriners de la Vallée du Saint-Maurice. (Photo : Audrey Leblanc)

Interrompu l’an dernier, le service de raccompagnement Opération Nez rouge sera de retour cette année sur la Rive-Sud pour la période des Fêtes.

C’est l’organisme Transport des personnes de la MRC de Bécancour (TPMRCB) qui est derrière cette relance. Le service sera offert pendant huit soirs, soit les vendredis et les samedis du 29 novembre au 21 décembre.

Faute de relève, l’Opération Nez rouge Nicolet-Bécancour avait dû mettre fin à ses activités l’an dernier après plus de 20 ans d’implication bénévole dans le milieu. «Quand j’ai su, des lumières se sont allumées, raconte Nancy Pépin, directrice de TPMRCB. Je me suis dit que ce serait un bel ajout à nos services puisque ça rejoint la mission de notre organisation qui est axée sur la mobilité des gens. C’était une affiliation naturelle.»

Cette dernière est donc allée à la rencontre du Nicolétain Michel Legault qui a cofondé et orchestré le service pendant 25 ans. «Je voulais savoir dans quoi je m’embarquais, ce que ça impliquait, indique Mme Pépin. J’en ai parlé avec mon équipe qui a accepté d’embarquer dans le projet. On a déposé notre candidature au national et en juin, on a reçu notre certification.»

Afin de faire de cette relance une réussite, le TPMRCB s’est entouré de plusieurs partenaires, dont Le Courrier Sud et VIA 90,5. L’organisme s’est également associé à Denis Verville, président des Shriners de la Vallée du Saint-Maurice. Ensemble, ils mettront sur pied une campagne de financement auprès des entreprises du milieu. L’objectif de celle-ci est d’amasser 10 000 $.

«C’est un concept bien différent de ce qu’on voit normalement, mentionne d’entrée de jeu Mme Pépin. C’est un événement qui s’appelle le FEZtival of trees. C’est une grande fête qui va se tenir les 14 et 15 décembre prochains.»

«Dans un premier temps, les entreprises donnent des arbres de Noël décorés et, ensuite, les gens achètent des coupons de tirage pour courir la chance d’en gagner un, explique Mme Pépin. En vendant des coupons, on amasse des sous et c’est aussi une façon intéressante pour les gens de contribuer à une belle cause.»

De bénévole à président d’honneur

En 1992, il était de ceux qui ont mis sur pied le service de raccompagnement sur la Rive-Sud. Il a été instigateur, coordonnateur, accompagnateur et c’est maintenant à titre de président d’honneur que Michel Legault s’implique pour Opération Nez rouge.

«J’ai un pincement au cœur de fierté de voir que ça repart, confie-t-il. L’an passé, j’avais un serrement au cœur de voir que ça n’avait pas lieu. On avait parti ça avec des policiers de Nicolet dans le temps. Le projet a grandi d’année en année et notre objectif a toujours été le même : celui de sensibiliser les gens à l’importance de ne pas conduire avec les facultés affaiblies.»

Déjà, la bonne nouvelle de la relance du service a commencé à circuler. Quelques personnes ont même manifesté leur intérêt pour être bénévoles. Par soir, il en faudra en moyenne 35. L’endroit où sera situé le poste de coordination ainsi que tous les autres détails au sujet du service seront précisés à l’automne. D’ici là, les gens qui désirent s’inscrire sur la liste de rappel pour être bénévole peuvent contacter le TPMRCB au 819 298-3366.

Quelques statistiques

Dans le passé, en moyenne 200 raccompagnements étaient effectués par année sur la Rive-Sud. Les profits engendrés par l’Opération Nez rouge Nicolet-Bécancour étaient remis aux scouts de Nicolet. Ceux-ci recevaient une somme si situant en 4 000 $ et 5 000 $ annuellement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des