Opération Nez rouge: 22 raccompagnements pour le premier week-end dans Nicolet-Bécancour

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Opération Nez rouge: 22 raccompagnements pour le premier week-end dans Nicolet-Bécancour
Claude Courchesne, Michel Legault et Pierre Massicotte. (Photo : courtoisie)

BÉCANCOUR. Le premier week-end d’Opération Nez rouge dans Nicolet-Bécancour a permis de réaliser 22 raccompagnements sécuritaires à la maison.

Quinze bénévoles étaient sur le terrain vendredi, pour un total de quatre équipes de raccompagnement. Ils ont effectué 14 transports en tout.

Le lendemain, une seule équipe était en action. Les quatre bénévoles qui la composaient ont été en mesure de réaliser huit raccompagnements dans la soirée. En raison du manque de bénévoles, l’organisation a dû refuser ou annuler dix transports samedi.

Nancy Pépin, du Transport des personnes de la MRC de Bécancour, s’est dite satisfaite de ce premier week-end d’action, qui marquait le grand retour d’Opération Nez rouge dans la région, après une année d’absence. «C’était une super belle fin de semaine pour une première», a-t-elle témoigné.

À noter que le service reprend vendredi et samedi (6 et 7 décembre). Au moment d’écrire ces lignes, une seule équipe était inscrite pour chacun de ces soirs. Précisons toutefois qu’on peut encore s’inscrire comme bénévole au www.operationnezrouge.com, y compris pour les quatre autres soirs de raccompagnement à l’horaire (13, 14, 20 et 21 décembre). Les besoins sont là, alors n’hésitez pas!

Le retour des anciens

Pour souligner le retour du populaire service de raccompagnement dans la région, les fondateurs de l’époque, Claude Courchesne, Michel Legault et Pierre Massicotte ont donné de leur temps à l’organisation vendredi en formant une équipe.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des