La reconstruction du village de Lytton pourra enfin commencer, dit Farnworth

La Presse Canadienne
La reconstruction du village de Lytton pourra enfin commencer, dit Farnworth

LYTTON, C.-B. — Le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique s’attend à ce que les maisons et les infrastructures municipales détruites par le feu de forêt dans le village de Lytton soient reconstruites d’ici la fin de l’année prochaine.

Mike Farnworth affirme que cela donnera aux résidents déplacés qui rentrent chez eux une idée de leur avenir, après que 90 % de leur village a été détruit le 30 juin dernier pendant une vague de chaleur record.

Le retrait des débris est en cours, ce qui permettra peut-être d’entamer la reconstruction en septembre afin que le réseau d’aqueduc et d’égout puisse notamment être mis en place.

M. Farnworth dit qu’il comprend la frustration de nombreux résidents qui n’ont pu retourner chez eux depuis un an alors que la province travaille avec les Premières Nations pour reconnaître les défis de ce qui est un site archéologique important.

Les experts croient que le village a été occupé par des Autochtones il y a environ 10 000 ans, et le ministre affirme que la reconstruction est complexe parce que chaque résident devra obtenir un permis d’une valeur d’environ 10 000 $.

M. Farnworth a indiqué que la province a simplifié le processus en conservant le permis pour l’ensemble du site et en assumant les coûts, ce qui est un fardeau de moins pour les résidents, qu’ils aient ou non des assurances.

«Ce que je veux que les gens sachent, c’est que nous sommes déterminés à reconstruire. Nous travaillons très fort avec le conseil, avec les Premières Nations, pour reconstruire», a-t-il affirmé.

Les perturbations causées par des problèmes de chaîne d’approvisionnement et la destruction du réseau routier par les inondations de l’automne dernier ont contribué aux retards dans la reconstruction de la petite communauté, a souligné Mike Farnworth.

Le Bureau d’assurance du Canada a récemment dévoilé que l’incendie de forêt aurait causé des dommages assurés de plus de 100 millions de dollars.

Le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique a aussi fait savoir que le gouvernement envisageait d’inclure les vagues de chaleur dans la Loi sur les programmes d’urgence à la suite de l’incendie qui a causé la mort de deux personnes.

La province a récemment consacré 21 millions de dollars pour les efforts de reconstruction ainsi que pour l’embauche de personnel municipal et de services de protection contre les incendies afin de permettre le début de la construction.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement fédéral a annoncé un financement de 77 millions $ pour aider à reconstruire une collectivité résistante au feu et écoénergétique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires