Un nouveau restaurant à Saint-Wenceslas

Un nouveau restaurant à Saint-Wenceslas

Renée Blanchette, analyste financier SADC de Nicolet-Bécancour, les copropriétaires Sylvie Fiset, Serge Therrien et sa femme Geneviève Amhiot ainsi que Réal Deschênes, maire de Saint-Wenceslas.

Crédit photo : gracieuseté

COMMERCE. Un local laissé vacant depuis quelques années avec la fermeture du Restaurant du Coin revivra sur la rue Principale, à Saint-Wenceslas.

Le Resto Le St-Octave qui a ouvert ses portes le 22 novembre dernier, compte près de 70 places assises. Il offre un menu varié et distinctif de spécialités québécoises, et ce, matin, midi et soir, 7 jours sur 7.

« Comme il y a peu de restaurants à proximité, l’emplacement était idéal pour ouvrir Le St-Octave à Saint-Wenceslas. Nous sommes très heureux de l’achalandage et l’accueil des gens de la place est exceptionnel! », mentionne fièrement Serge Therrien qui est propriétaire de l’endroit avec sa conjointe Geneviève Amhiot et sa cousine Sylvie Fiset.

Cet ex-camionneur de métier souhaitait ouvrir un restaurant et le projet a pris forme avec la collaboration de sa cousine qui est déjà propriétaire du Resto Le St-Octave à Dosquet, dans Lotbinière. Ils ont donc décidé d’en ouvrir un deuxième à Saint-Wenceslas. à cet endroit un deuxième Resto Le St-Octave.

Les propriétaires ont aussi pu compter sur le soutien financier de la SADC de Nicolet-Bécancour pour la réalisation de leur projet d’affaires. Ces derniers ont déjà des projets d’agrandissement pour accueillir des groupes.

« Pour la SADC, la présence de commerces et services de proximité dans les petites municipalités est gage du développement de notre ruralité pour favoriser l’établissement de nouveaux résidents et la rétention de la population sur notre territoire. Nous sommes fiers de soutenir financièrement les promoteurs dans leur projet d’affaires », indique Mme Renée Blanchette, analyste financier à la SADC de Nicolet-Bécancour.

Le projet a également permis la création d’une quinzaine d’emplois.