Nicolet-Yamaska: de la fibre optique à la grandeur de la MRC

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Nicolet-Yamaska: de la fibre optique à la grandeur de la MRC
On aperçoit ici Michel Biron, président du conseil d'administration et propriétaire de Sogetel, entouré de membres de la direction de l'entreprise, ainsi que des maires et de la préfète de la MRC Nicolet-Yamaska. (Photo : Sogetel)

TECHNOLOGIE. D’ici trois ans, tous les foyers de la MRC de Nicolet-Yamaska seront branchés à Internet haut débit. L’entreprise nicoléaine Sogetel a en effet obtenu une subvention de près de 3,4 M$ du gouvernement du Québec pour procéder au déploiement de la fibre optique sur l’ensemble de ce territoire.

«Ce projet permettra d’offrir des services de large bande dans des zones où seul le service sans fil était proposé», a précisé le député de Nicolet-Yamaska, Donald Martel, qui a officialisé l’octroi de cette subvention la semaine dernière. «Cette annonce aura une influence directe sur le quotidien d’un grand nombre de citoyens de la MRC de Nicolet-Yamaska, et c’est toute la région qui en sortira gagnante», a-t-il commenté.

Au total, le projet de déploiement s’élève à 8 818 614$. Il couvre des portions des municipalités d’Aston-Jonction, Baie-du-Febvre, La-Visitation-de-Yamaska, Nicolet, Pierreville, Saint-Célestin (municipalité), Saint-Elphège, Saint-François-du-Lac, Saint-Léonard-d’Aston, Saint-Wenceslas, Saint-Zéphirin-de-Courval, Sainte-Eulalie, Sainte-Monique, Sainte-Perpétue, Grand-Saint-Esprit et de la réserve d’Odanak.

«C’est un projet auquel on tenait beaucoup à la MRC, car c’est un enjeu d’occupation du territoire, indique la préfète Geneviève Dubois. Présentement, il y a encore des municipalités qui ont de la difficulté à avoir Internet et où les ondes [cellulaires] n’entrent pas. Or, ç’a un impact direct sur la rapidité avec laquelle une municipalité peut se développer.»

Le fait que la technologie soit déployée par une entreprise reconnue, dont le siège social se trouve dans la MRC, a également été salué par Mme Dubois. «On en est très fier. Ils ont l’expertise, l’équipement et la main-d’œuvre qualifiée, en plus d’être un citoyen corporatif exemplaire.»

Lors de l’annonce, Richard Biron, vice-président développement d’entreprise de Sogetel, a pour sa part comparé la fibre optique à ce qu’était l’électricité dans la première portion du siècle dernier. «Les municipalités qui n’y sont pas branchées prendront du retard dans leur développement. Ce projet permettra à toutes les municipalités [concernées] de rivaliser avec les grands centres. Leurs citoyens pourront participer pleinement à l’économie numérique, par exemple en profitant sans entraves du télétravail ou en ayant accès à des services en émergence, comme la télémédecine. Les entreprises se battront également à armes égales avec leurs concurrentes situées en région plus urbaine», a-t-il fait remarquer.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des