Nicole O’Bomsawin: une figure majeure de la solidarité dans la région

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Nicole O’Bomsawin: une figure majeure de la solidarité dans la région
Nicole O'Bomsawin a reçu son prix le 10 novembre. (Photo : courtoisie - Thibault Finet)

ODANAK. La militante abénakise Nicole O’Bomsawin a reçu le Prix Solidarité Brian-Barton qui récompense une personne s’étant engagée pour un monde plus solidaire.

Le prix lui a été remis par Mme Jocelyne Chagnon, la conjointe du regretté Brian Barton, lors de la Soirée sans frontières organisée par le Comité de Solidarité/Trois-Rivières (CS3R) qui a voulu rendre hommage à une figure majeure de la solidarité de la région.

Nicole O’Bomsawin a été la directrice du musée des Abénakis d’Odanak pendant près de 20 ans avant de devenir la directrice adjointe à la Réserve de la biosphère du Lac St-Pierre; deux institutions qu’elle a contribué à faire rayonner au Québec et dans le monde.

C’est aussi une artiste multidisciplinaire (danse, conte, musique) qui milite pour la diffusion et la protection de la culture traditionnelle abénakise. Elle a participé à plusieurs documentaires de grande envergure portant sur la question de la féminité et du droit des femmes au Québec, dont « Femmes invisibles et indivisibles » (2010), ou encore sur la question de l’identité nationale au pays avec « L’empreinte » (2015).

C’est toutefois l’engagement de longue date de Nicole O’Bomsawin en faveur du droit des femmes autochtones et allochtones, de la protection de l’environnement et du dialogue entre les communautés abénakises et québécoises, qui lui ont valu de recevoir ce prix.

Dans son discours de remerciement, Nicole O’Bomsawin a souligné l’importance de la solidarité entre les communautés afin de faire face aux défis climatiques et sociaux des prochaines années. « J’encourage les jeunes à garder espoir », a-t-elle rappelé devant l’assistance qui comptait plusieurs récipiendaires antérieurs du prix.

Mme O’Bomsawin a aussi rappelé la nécessité de s’engager collectivement pour la solidarité internationale afin de jeter des ponts entre les peuples, saluant au passage l’implication d’un stagiaire du Bénin présent à la soirée.

Nicole O’Bomsawin succède ainsi à Georges Young (2017), Élisabeth Cloutier (2016), Louise Lebrun et Diane Lemay (2015), Jean-François Aubin (2014), Claude Lacaille p.m.é et Soeur Mariette Milot, sasv (2013), et Brian Barton (2012).

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Marjolaine Lachapelle Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
Marjolaine Lachapelle
Guest
Marjolaine Lachapelle

Félicitations mon amie