Médias écrits: 19M$ pour soutenir le virage numérique

Médias écrits: 19M$ pour soutenir le virage numérique

la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit.

Crédit photo : L'Hebdo Journal - Marie-Ève Alarie

MÉDIAS. Le gouvernement du Québec a annoncé, lundi matin, une enveloppe de 36,4 millions $ sur cinq ans afin de soutenir la presse d’information à travers le Québec.

Cet investissement comprend notamment un nouveau programme d’aide à la transformation numérique des entreprises de la presse d’information écrite (19,2M$) et un soutien transitoire pour aider les entreprises de la presse écrite à respecter leurs obligations en matière de recyclage (12M$).

«Le rôle des médias dans la société est incontestable. Ils jouent un rôle indispensable, mais l’ère du numérique a bouleversé nos rapports avec les médias. En moins d’une décennie, notre façon de nous informer et de communiquer a été complètement transformée. On assiste à une rupture des modèles traditionnels. Les plus grandes conséquences sont la réduction des abonnements traditionnels et les revenus publicitaires qui migrent vers d’autres plateformes», souligne la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit.

Le programme comprend deux grands volets: l’identification des forces et faiblesses, des enjeux et des défis par le biais d’éléments comme un diagnostic d’entreprise, une planification stratégique ou une étude de positionnement, ainsi que la réalisation de projets ou de stratégies numériques déjà documentés.

Ce dernier volet permettra notamment d’acquérir ou de développer des outils et mettre en place de nouvelles approches de création et de diffusion des contenus journalistiques.

«Dans les médias, c’est la presse écrite qui est davantage touchée par les changements actuels. C’est d’ailleurs la première fois que le gouvernement vient en aide à la presse écrite privée. C’est important pour garder une presse de proximité diversifiée», précise la ministre.

5,2M$ pour les médias communautaires

Les médias communautaires récoltent également une part du gâteau avec un soutien de 5,2 millions $. Cette aide est spécifiquement destinée aux 156 médias communautaires du Québec, autant écrits qu’électroniques.

Un laboratoire d’innovations pour le secteur des médias communautaires sera également mis en place. Ce projet disposera d’une enveloppe de 400 000$ sur deux ans.

Cette somme servira à soutenir des initiatives de concertation, de formation, de recherche et de développement en ce qui concerne l’adaptation du modèle des médias communautaires aux nouvelles réalités.

Les médias communautaires verront également leur financement être bonifié en vertu du programme d’aide au fonctionnement pour les médias communautaires.

Une bonne nouvelle pour les régions

La ministre du Tourisme et ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, se réjouit de cette annonce.

«Les médias jouent un rôle déterminant, particulièrement dans les régions. Cet investissement permettra d’assurer la pérennité du rôle qu’ils jouent dans les régions. Nos médias, que ce soit la radio, la télévision ou les journaux écrits, ont un rôle important dans la diffusion d’une information diversifiée et de grande qualité. La participation citoyenne derrière nos médias et leur rôle dans le développement économique local et régional ne sont pas à négliger», commente-t-elle.

«Les médias régionaux sont des agents de cohésion sociale dans une communauté et sont de véritables mines d’informations pour les citoyens», ajoute, pour sa part, Pierre Michel Auger, député du comté de Champlain.

Les entreprises de la presse d’information écrite ont jusqu’au 15 janvier pour déposer leurs projets.

Des discussions à venir avec le fédéral

Le gouvernement fédéral a aussi été sollicité pour soutenir les médias en cette ère de transformation. La ministre Marie Montpetit n’a pas encore eu l’occasion de discuter avec Mélanie Joly, ministre du Patrimoine à la Chambre des communes, mais elle souligne que «des discussions sont à venir».