Mathieu Fortin en résidence scolaire

Mathieu Fortin en résidence scolaire
En plus d’être auteur jeunesse, l’ancien enseignant est loin d’être étranger à l’univers scolaire. Chaque année, il donne plusieurs ateliers dans différentes écoles du Québec. (Photo : Stéphane Lévesque)

CULTURE. Lorsque l’on rentre à l’école Curé-Brassard à Nicolet, on s’attend, évidemment, à y rencontrer des élèves, des enseignants et des directeurs, mais qu’y fait Mathieu Fortin? Il vient y chercher sa fille. Non, il y fait plutôt une résidence d’auteur dans le cadre du programme Culture à l’école, volet « une école accueille un artiste ». 

«Je vais être à l’école Curé-Brassard de Nicolet pendant 12 semaines. C’est stressant et stimulant en même temps, car je n’ai jamais fait une aussi longue séquence avec des élèves! Le projet s’intitule J’écris moi aussi et j’y travaillerai la créativité et l’imagination des enfants pour qu’ils deviennent des champions de la création», explique-t-il dans son bureau provisoire installé dans la bibliothèque. Lorsqu’il ne sera pas dans les huit classes de la 4e à la 6e année, Mathieu Fortin travaillera sur un projet personnel sur un thème jeunesse qui reste à déterminer.

Marie-Chantale Rousseau, directrice adjointe à l’école primaire de Nicolet est heureuse de cette présence d’un auteur de renom qui permettra aux élèves de travailler leur écriture et laisser libre cours à leur créativité. «Pour le moment, on jongle à l’idée de faire faire des livres individuelles aux enfants ou des projets collectifs, mais une chose est certaine c’est que l’on va travailler fort à les faire publier», révèle-t-elle avec enthousiasme.

La présence de l’auteure cadre également dans le projet éducatif adopté par la maison d’enseignement qui met l’accent sur l’amélioration du français chez les élèves.

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin, âgé de 39 ans, est un auteur oeuvrant principalement dans les littératures de l’imaginaire. Après un premier livre remarqué (Le loup du sanatorium, mention du jury du Prix Cécile-Gagnon) en 2008, il enfile les publications pour enfants (collection Zone Frousse), adolescents (la série Entités, sélection de Communication Jeunesse) et pour adultes (aux éditions Coups de tête, finalise aux Prix Aurora) en 2009-2010. Il s’aventure ensuite dans la science-fiction dystopique dans la collection Clowns Vengeurs, le livre-jeu (Les morts ont marché, éditions Caractère) et le polar (Cancer, éditions Coups de tête) et entreprend une démarche de création liée à sa région d’adoption avec Enraciné (prix Littérature, Galart 2012).

Après une pause, il revient à la publication de romans en 2016 avec « Mathias », un roman réaliste inspiré de sa propre vie et de sa relation avec son obésité qui dépeint la démarche de Mathias, 16 ans, obèse morbide, pendant un été rempli de changements.

Il poursuit son exploration de l’écriture romans réalistes avec « Lucas », publié en 2017, un roman présente un jeune hockeyeur qui doit se redéfinir après un accident qui le prive de son rêve, et « Nathan » en 2018, un roman mettant en vedette un footballeur qui peine à composer avec les mensonges de ses parents et la colère qui l’habite.

En 2018, il revient aussi à ses premières amours: il publie « Nozophobia » chez Bayard Canada, un roman de socio-fiction pour les adolescents mettant en scène une société futuriste où la peur de la maladie domine le monde, et explore un nouveau genre en proposant un premier roman humoristique, « Prisonniers du gym » s’adressant aux 9 ans et +.

En 2019, il se consacre à l’écriture et ajoute trois nouveaux éditeurs à sa bibliographie. Il explore l’humour avec Foulire, le suspense avec Héritage et sa célèbre collection Frissons et réédite ses romans des clowns vengeurs dans la série MENVATTS chez ADA.

Récompenses

Prix Georges-D’or 2018
Prix Littérature, Galart 2017
Prix Littérature, Galart 2012
Prix Jeune Art et Culture, Forum Jeunesse Mauricie, 2012

 

Source : https://www.facebook.com/lesuniversdemathieufortin/

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des