Maison créative Bécancour deviendra bientôt un OBNL

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Maison créative Bécancour deviendra bientôt un OBNL
Sonia Goulet. (Photo : (Photo courtoisie))

BÉCANCOUR.  Le projet de Maison créative dans la ville de Bécancour avance à grands pas. Le 17 novembre prochain, l’Assemblée générale de fondation officialisera la création de l’OBNL dont la mission est de promouvoir les arts et la culture au sein de la communauté bécancouroise élargie.

Rappelons que le désir d’élaborer cette maison créative découle du manque de lieux de diffusion et d’exposition professionnels dans la région. L’artiste Sonia Goulet, à la tête du comité citoyen depuis quelques années, tente de donner un souffle nouveau à ce projet qui avait été mis sur pause le temps de la pandémie.

À partir de la constitution de l’OBNL, le nouveau conseil d’administration pourra se lancer pour de bon dans l’élaboration et le déploiement des premières activités de la Maison créative Bécancour.

« On travaille très fort sur les demandes de financement, car la prochaine étape est de recevoir des sous pour une première année de démarrage. Cela ne sera toutefois pas le projet complet de ce que sera la Maison créative à terme, mais à un moment donné il faut se lancer! », explique Sonia Goulet.

Pour 2022, Sonia Goulet mentionne que les projets de la Maison créative se révèleront sous forme d’ateliers et de formations pour la communauté et les artistes. L’organisme devrait développer des partenariats avec d’autres organismes du milieu, comme le Moulin Michel et Quai en fête, ou encore la Ville de Bécancour, afin d’offrir un petit volet diffusion.

Petit deviendra grand

Bien que les activités de la Maison créative Bécancour démarreront lentement, le potentiel du projet est immense et la communauté démontre déjà un soutien important à l’organisme. Sonia Goulet a déjà récolté une douzaine de lettres d’appui d’organismes communautaires dont le Moulin Michel, Quai en fête, le Centre de la biodiversité, Gentilly Transit jeunesse et La Passerelle.

« On ne sait pas si ça va se faire, mais à termes du projet on verrait un café-boutique, une petite salle de cinéma pour y tenir des festivals de films, une petite salle de pratique et de diffusion pour de la danse, du théâtre et du chant », lance Mme Goulet.

« Ce n’est pas parce qu’on est à Bécancour qu’on ne peut pas voir grand!, poursuit Mme Goulet. J’ai envie qu’on devienne une référence en arts et culture, qu’on mette de l’avant comment on traite nos artistes et comment on lie notre communauté avec ces artistes. Pourquoi on ne deviendrait pas cette référence qui reflèterait ce qu’est Bécancour? »

Assemblée générale de fondation

Il est déjà possible de devenir membre de l’organisme. « On a des membres actifs qui sont des artistes et artisans de partout ou encore des citoyens de Bécancour. On a aussi nos membres honoraires qui sont des OBNL, des entreprises, ou toute personne qui a un intérêt pour l’art et notre mission, peu importe d’où elle vient », explique Sonia Goulet. Seuls les membres actifs ont droit de vote aux assemblées générales.

L’Assemblée générale de fondation pour la Maison créative Bécancour se tiendra le 17 novembre prochain à 19h, par Zoom. Pour y assister, il suffit de confirmer sa présence à maisoncreativebecancour@gmail.com afin de recevoir le lien pour se connecter.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jeanpaulpepin
jeanpaulpepin
22 jours

Bravo.pour ce projet.Pour ma part,je suis membre du CA de Patrimoine Bécancour et je suis convaicu qu’une lettre d’appui serait possible en adressant une demande à Patrimoine Bécancour.J’attire votre attention sur le fait que la Fabrique de N.D.l’Espérance aura 2 église à disposer,soit celles de Précieux-Sang et de SteAngèle.Ce sont deux batiments qui pourraient servir d’espace pour vos activités.A voir.