Louis Plamondon soutient une pétition pour les aînés de 65 ans et plus

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Louis Plamondon soutient une pétition pour les aînés de 65 ans et plus
Louis Plamondon, député de Bécancour – Nicolet – Saurel. (Photo : courtoisie)

POLITIQUE. Louis Plamondon, député de Bécancour – Nicolet – Saurel, soutient sa collègue Andréanne Larouche, porte-parole du Bloc Québécois pour les Aînés, qui est la marraine d’une pétition visant à augmenter la pension de la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti (SRG) pour tous les aînés de 65 ans et plus admissibles.

«Les aînés sont les premières victimes de la pandémie. En plus d’être surreprésentés dans les décès, ils souffrent d’isolement et d’anxiété, et voient leur pouvoir d’achat diminuer. Ils ont reçu une aide ponctuelle et insuffisante pour répondre aux effets de la crise sur leurs finances. En divisant les aînés en deux catégories, les personnes de 65 à 74 ans et celles de 75 ans et plus, les libéraux laissent tomber plus de 3 millions de personnes âgées. Et, ça, c’est inacceptable pour nous», a expliqué Louis Plamondon.

Cette pétition s’inscrit dans la suite logique des actions posées par le Bloc Québécois. En effet, rappelons que depuis plus d’un an, le parti martèle l’importance d’une augmentation de 110$ par mois de la pension de la Sécurité de la vieillesse pour tous les aînés de 65 ans et plus. Suite au dépôt du dernier budget, le Bloc Québécois a déposé un amendement pour que les gens de 65 à 74 ans aient le même traitement que ceux de 75 ans et plus. Mais, malheureusement, les libéraux, les conservateurs et le NPD ont voté contre cet amendement.

«Je joins ma voix à celle de mes collègues et j’encourage les Québécoises et les Québécois à faire entendre leur voix. Cette pétition est l’opportunité pour les citoyens de tout âge de faire connaître leur désaccord face à l’absence d’aide pour les aînés de 65 à 74 ans. Nous connaissons tous une personne qui pourrait bénéficier de cette aide. Faisons-le pour eux», a affirmé le député de Bécancour – Nicolet – Saurel.

«En tant que société, nous avons une dette collective envers les aînés et le gouvernement fédéral doit soutenir ceux et celles qui ont bâti le Québec. J’invite toutes les Québécoises et tous les Québécois à joindre leur voix à celle du Bloc Québécois. Travaillons ensemble afin d’améliorer la qualité de vie de tous les aînés de 65 ans et plus», a conclu Louis Plamondon.

La pétition électronique est disponible jusqu’au 9 septembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires