L’Express en bonne position

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
L’Express en bonne position
Rangée avant : Daniel Godbout, Alexandre Lemieux, Anthony Dumont-Bouchard, Marc Antoine Demers, Isaac Lefebvre, Gabriel Désilets, Guillaume Fournier Rangée arrière : Michel Leclair (entraîneur) William Guay, Anthony Godbout, Marc-André Villeneuve, Samuel Desmarais, Joey Trottier-Simard, William Richard, Sylvain Paquet (entraîneur), Jean-Yves Doucet (entraîneur-chef)

SAINT-LÉONARD-D’ASTON. L’Express s’est est tiré avec une victoire et une défaite, mardi, lors de la première journée du championnat canadien de balle rapide des moins de 23 ans qui se tient à Saint-Léonard-d’Aston jusqu’à dimanche.

Lors de leur premier match au programme, l’équipe locale a subi un revers crève-cœur contre les représentants de la Saskatchewan. Après cinq manches sans point, Marc-André Villeneuve a brisé l’impasse en 6e en claquant un triple qui a permis à Jérôme Duchesneau de croiser le marbre.

Saskatchewan n’avait toutefois pas dit son dernier mot puisque Jordan Hudson a créé l’égalité à son retour au bâton en permettant à son coéquipier de venir marquer.

L’égalité persistant toujours après les sept manches réglementaires, une prolongation a été nécessaire. Comme le veut le règlement un coureur était déjà posté au deuxième but en huitième.

L’équipe du Québec n’a pas été en mesure de marquer à son tour au bâton, mais Sheldon Beirele a réussi à faire produire un point permettant Saskatchewan de l’emporter.

En début de soirée, plusieurs ont compris rapidement la signification de l’Express du Québec. Puisqu’un train a interrompu la cérémonie d’ouverture qui précédait le deuxième match au programme pour l’équipe hôtesse.

Pouvons-nous interpréter cet incident comme un signe de chance? Peut-être bien, puisque quelques heures plus tard l’équipe locale remportait son premier match du championnat!

Malgré une avance d’un point (2-1) en 3e manche, c’est après quelques buts sur balles accordés par Gabriel Désilets que l’entraîneur Jean-Yves Doucet a fait appel au lanceur de relève Marc-André Villeneuve qui a été sans faille.

Alors que l’Express menait 3 à1, Daniel Godbout a creusé l’écart avec un circuit intérieur en solo pour prendre une option sur la victoire. La partie s’est terminée sur un attrapé spectaculaire de Joey Trottier-Simard au champ droit pour enregistrer le dernier retrait.

L’Express de Saint-Léonard sera en action à deux reprises, ce mercredi, au stade Jean-Yves Doucet, soit à 13h contre Ontario 1 et à 18h30 contre Terre-Neuve.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des