Lévesque vous salue (édition Grand Prix de Trois-Rivières)

Lévesque vous salue (édition Grand Prix de Trois-Rivières)

Tant sur piste que dans les estrades, nombreux étaient les résidents de la Rive-Sud à être présents au Grand Prix de Trois-Rivières 2019.

J’ai justement eu la chance d’avoir une discussion avec Jocelyn Hébert qui en était à sa 31présence au GP3R. Il me disait, à la blague, que c’était même plus long qu’un mariage! Comme j’ai pu m’en rendre compte lors de mes quatre tours de piste avec Marc-Antoine Camirand, le doc Hébert m’a rappelé l’importance d’avoir une bonne condition physique pour faire de la course automobile.

Parlant Marc-Antoine Camirand, il est venu à mes oreilles que le pilote de Saint-Léonard-d’Aston était plus habile sur piste que pour reculer sa roulotte dans le camping du GP3R. Une information qui demeure cependant à confirmer.

Lors de la visite des puits précédant le début de la course Nascar Pinty’s, Sylvie Houle de Saint-Célestin et son fils Loïc Landry ont pu discuter et prendre une photo avec Marc-Antoine Camirand. Tout au long du week-end, le fils de Jean-Guy et Céline Camirand s’est montré très disponible pour les amateurs de course.

Un beau bonjour à Serge Blanchette. Bénévole à chaque année lors du Relais pour la vie de Saint-Grégoire, le sympathique Serge était du GP3R comme préposé à l’accueil.

J’ai également eu la chance de rencontrer Jean Deshaies. Originaire de Saint-Sylvère, l’ancien gardien de but de la Brassette de Daveluyville est un gagnant qui continuera de remporter tous ses combats. Salut Jean!

Salutations à cet autre combattant qu’est Laurent Proulx. Présent dans la loge de GM Paillé, le pompier à Saint-Léonard-d’Aston et ancien militaire déployé en Afghanistan a lancé Le Contrat, un groupe d’aide sur Facebook qui s’adresse aux vétérans et aux militaires. Une belle initiative visant à prévenir le suicide de la part du restaurateur.

Toujours dans la loge de GM Paillé, j’ai eu une bonne discussion avec Jean-Sébastien Parr, un papa bien fier de son fils golfeur. À ce que j’ai appris, Jean-Philippe Parr susciterait de l’intérêt auprès d’acteurs majeurs du golf en Amérique du Nord. À suivre!

Le toujours en forme Gérard Salvas était aussi présent à Trois-Rivières. L’ancien porte-couleur des inoubliables Jets de Nicolet arborait fièrement une casquette de Ferrari. Connaissant le grand intérêt pour l’histoire de celui que l’on surnomme «Joey», il y avait surement là un hommage à l’une des légendes du circuit de la cité de Laviolette qu’est Gilles Villeneuve. Pour mémoire, rappelons qu’en 1976, en Formule Atlantique, le petit prince avait mené la course de bout en bout devançait ainsi des pilotes de Formule 1 présents pour l’occasion.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des