LETTRE OUVERTE: Les jeux de hasard font partie intégrante de la culture des Autochtones.

LETTRE OUVERTE
LETTRE OUVERTE: Les jeux de hasard font partie intégrante de la culture des Autochtones.

LETTRE OUVERTE. Les jeux de hasard font partie intégrante de la culture des Autochtones. En effet,  des documents historiques rédigés par des mandataires coloniaux et qui remontent aussi loin qu’aux 17e18eet 19e,en sont la preuve.

Encore une fois, lorsque il  est question de moralité relative aux communautés autochtones, ces derniers font encore les frais de préjugés négatifs . C’est quand même ironique  que ce qui a déjà été interdit par le passé par la morale et les  lois des sociétés québécoises et canadiennes, soit aujourd’hui devenu une  source majeure  de revenus pour les différents gouvernements de ces même sociétés . Les Autochtones eux ne pourraient bénéficier des retombées économiques des jeux de hasard en raison d’une moralité douteuse qui leur colle à la peau.

Il revient aux Autochtones de décider eux même de ce qui est important pour le développement de leur communauté. Seraient-ils encore considérés par certains moralisateurs (trices) comme de grands enfants irresponsables ? La réponse est dans la question.

Mario Marchand

Historien retraité, spécialisé en histoire des Abénakis .

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires