L’Escouade Performance Industrielle enchantée par ses résultats de mi-mandat

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
L’Escouade Performance Industrielle enchantée par ses résultats de mi-mandat
Geneviève Dubois, présidente de la Table des MRC et mairesse de la Ville de Nicolet. (Photo : Stéphanie Paradis)

CENTRE-DU-QUÉBEC. Le projet pilote initié par la Table des MRC du Centre-du-Québec et appuyé par le programme du Fonds d’appui au rayonnement des régions pour soutenir les entreprises manufacturières à l’ère du virage numérique, L’Escouade Performance Industrielle, surpasse déjà les attentes à mi-mandat. Dans les MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska, ce sont un peu plus d’une quinzaine d’entreprises qui ont été accompagnées ainsi que près de 25 processus manufacturiers qui ont été améliorés dans les industries.

Dans l’ensemble du Centre-du-Québec, on parle de plus de 60 entreprises accompagnées et 120 processus manufacturiers améliorés depuis la mise en place de l’Escouade Performance Industrielle en janvier 2020. Alors que les objectifs sont largement dépassés (plus de 200 %) dans la MRC de Nicolet-Yamaska, L’Escouade Performance Industrielle a atteint environ 35 % de son objectif dans la MRC de Bécancour.

Rappelons que le programme vise à sensibiliser et à aider gratuitement les entreprises à améliorer leurs processus manufacturiers et à favoriser une utilisation accrue des technologies numériques. Le porteur du projet, l’Association régionale de développement économique du Centre-du-Québec (ARDECQ), coordonne en collaboration avec les cinq MRC et les 2 corporations de développement économique du Centre-du-Québec ce projet pilote dont le budget totalise plus de 2,2 M$.

Grâce aux services offerts gratuitement aux PME par l’entremise de 4 conseillers régionaux spécialisés en efficacité opérationnelle, près de 50 % des entreprises accompagnées ont déterminé un plan d’action et près de 40 % ont déjà amélioré l’utilisation de technologies numériques au sein de leur organisation. En plus de rendre ces entreprises plus performantes, ces changements visent notamment à faire évoluer les postes au sein des organisations et à soutenir l’attractivité des entreprises dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

« Ces résultats démontrent que ce projet, porté par l’ARDECQ, répond aux besoins concrets des entreprises tant au niveau de leur stratégie d’entreprise, de performance, de production que de leur stratégie numérique », précise Caroline Vachon, présidente de l’Association régionale de développement économique du Centre-du-Québec et directrice générale adjointe de la MRC Nicolet-Yamaska.

Des statistiques qui parlent d’elles-mêmes

À ce jour, les statistiques démontrent que plus de 95 entreprises situées au Centre-du-Québec ont été sensibilisées à l’importance d’améliorer leur processus manufacturier et à favoriser une utilisation accrue des technologies numériques. L’Escouade Performance Industrielle est plus qu’en bonne position pour surpasser l’objectif fixé à 100 pour mars 2022. Dans les MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska plus précisément, on dénombre 22 entreprises sensibilisées pour un objectif de 17. De plus, 60 % de ces entreprises qui ont accepté volontiers l’aide offerte pour évaluer leurs besoins, élaborer et prioriser les actions à mettre en œuvre ainsi que de bénéficier de références de partenaires compétents pour réaliser leurs projets. D’ailleurs, plus de 38 projets ont été confiés à des partenaires publics ou privés, ce qui favorise grandement l’écosystème centricois.

Lors d’une intervention en entreprise, les conseillers sont souvent sollicités par les entrepreneurs afin de les aider dans plus d’un processus à améliorer. « En moyenne, les conseillers passent 19 heures en accompagnement par entreprise, ce qui est exceptionnel quand on pense à tout ce qui est fait et à ce que cela apporte à l’organisation. C’est ce qui explique qu’à présent, plus de 27 entreprises ont déjà en main un plan d’action numérique détaillé et travaillent en collaboration avec les conseillers et partenaires à leur déploiement », souligne Geneviève Dubois, présidente de la Table des MRC et mairesse de la Ville de Nicolet. Ce sont 7 des 27 entreprises qui sont situées dans Nicolet-Yamaska, et aucune dans Bécancour.

À cela s’ajoutent 10 entreprises qui ont été sensibilisées à faire évoluer leur modèle d’affaires et 70 % d’entre elles évaluent présentement l’opportunité d’adopter un nouveau modèle afin de propulser leur entreprise.

Lancement du programme Les Ateliers Performance & co

À la suite des observations sur le terrain, plusieurs sujets reviennent régulièrement aux oreilles des conseillers. L’Escouade Performance Industrielle a donc décidé de mettre en place des ateliers dédiés aux gestionnaires manufacturiers pour travailler en codéveloppement sur une problématique commune avec l’aide d’experts et de partenaires compétents pour maximiser leur efficacité opérationnelle.

Ces ateliers, propulsés par Desjardins, porteront sur quatre thématiques répondant aux besoins observés. Il sera également possible, pour les entreprises participantes, de travailler sur l’importance de réaliser une démarche stratégique, de développer et mettre en place des indicateurs de performance, d’augmenter l’efficacité de leurs opérations de productions et d’identifier les solutions numériques répondant à leurs besoins.

Ce projet permettra d’accueillir une dizaine d’entreprises par thématique. Au total, 40 industries bénéficieront d’environ 6 ateliers offerts par des experts. Il sera possible de compter notamment sur L’Équipe Humania, Synerforce, Effman et Productique Québec en tant qu’experts formateurs en plus de plusieurs experts solutions qui se joindront sporadiquement aux ateliers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires