Les tueurs de masse au Québec

Photo de Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Par Stéphane Lévesque | Initiative de journalisme local
Les tueurs de masse au Québec
Au Canada, entre 1984 et 2018, 13 tueries de masse ont eu lieu. En excluant les auteurs, elles ont fait au total 51 morts et 90 blessés.

FAITS DIVERS. Lortie, Lépine, Fabrikant, Gill, Bissonnette et maintenant Girouard, le Québec n’aura pas été épargné par le phénomène des tueurs de masse depuis 1984.

Généralement définie comme un type d’homicide multiple au cours duquel un individu tue ou avait l’intention de tuer quatre personnes ou plus en moins de 24 heures dans un même lieu, le tueur de masse ne prend pas pour cible des personnes en particulier comme c’est le cas des tueurs en série. Ces derniers vont également agir sur de plus longue période de temps et dans des lieux différents.

L’auteur d’une tuerie de masse peut quand même viser tout de même une catégorie d’individus, tels qu’un groupe ethnique, national ou religieux, des personnes appartenant à un genre en particulier ou encore les étudiants d’une même école.

Dans 96 % des cas répertoriés à travers le monde, l’auteur des tueries de masse est un homme. Son âge moyen est de 26 ans.

«Les raisons menant une personne à commettre un geste violent telle une tuerie sont complexes et multifactorielles. Le passage à l’acte ne peut en aucun cas être réduit à un évènement difficile comme une perte d’emploi, une rupture amoureuse, la mort d’une personne proche, ou encore à l’adhésion à une idéologie ou à un mouvement prônant la violence, autrement dit, une radicalisation. Dans la grande majorité des cas, ce geste est planifié et réfléchi», précise l’Institut national de santé publique.

 

Denis Lortie

Militaire, l’homme de 25 ans s’introduit à l’Assemblée nationale du Québec le 8 mai 1984. Sa fusillade causera 3 morts et 13 blessés. Il a été libéré en 1995.


Marc Lépine

Ciblant les femmes, Marc Lépine assassine 14 étudiantes de l’École polytechnique (Montréal) le 6 décembre 1989. Âgé de 25 ans, il s’est suicidé sur les lieux du crime.


Valery Fabrikant

Professeur à l’Université Concordia à Montréal, c’est le 24 août 1992 que Valery Fabrikant a fait 4 morts et 1 blessé. Toujours emprisonné à ce jour, il avait 52 ans au moment des meurtres qu’il a commis.


Kimveer Gill

Encore une fois en milieu étudiant, c’est le 13 septembre 2006, au Collège Dawson de Montréal, que Kimveer Gill assassine Anastasia De Sousa de neuf balles. Dans sa folie meurtrière, l’homme de 25 ans blesse 19 personnes. Atteint par un projectile des policiers au bras, Kimveer Gill retourne son arme contre lui et se suicide.


Alexandre Bissonnette

C’est dans la soirée du 29 janvier 2017 qu’Alexandre Bissonnette a pénétré dans le Centre culturel islamique de Québec. Avec des armes à feu, il a fait six morts et 8 blessés. Âgé de 27 ans au moment de ses crimes, il est actuellement emprisonné.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires