LES SEIGNEURIES: Un magasin à vocation sociale et environnementale

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
LES SEIGNEURIES: Un magasin à vocation sociale et environnementale
Les élèves de la Brigade verte sont responsables du Vestibulle. (Photo : (Photo École secondaire Les Seigneuries))

Par Marlène Dubois

L’École secondaire les Seigneuries a procédé le 12 novembre à l’ouverture officielle du Vestibulle, lieu de rencontre et magasin encourageant la consommation responsable en offrant aux élèves de l’école une friperie, la vente de produits équitables ainsi qu’un projet de serre.

Le point fort du magasin tient à l’implication active d’une vingtaine d’élèves de 1ère et 2e secondaire au sein du comité vert de l’école, La Brigade Verte, comité ayant permis de réellement concrétiser le projet.  «Au cours des dernières années, on a accumulé du linge pour adolescents provenant de divers réseaux car on ressentait un besoin dans l’école.  Puis, on a embelli le local pour développer un lieu convivial de rassemblement et de confidence.  L’ouverture était très attendue de la part des élèves», explique Patricia Chrétien, technicienne en éducation spécialisé, qui coordonne le projet conjointement avec Marlène Dubois, animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire de l’école.

Puisque le compostage et le recyclage étaient déjà réalisés au sein de l’école depuis quelques années, la Brigade Verte a décidé de mettre de l’avant la dimension environnementale de la réutilisation en ajoutant un volet d’entrepreneuriat à caractère social.  «Nous nous sommes inspirés du Défi Ose Entreprendre et de la SADC de notre secteur et nous avons choisi que tous les profits reviendraient aux élèves dans le besoin pour défrayer des services alimentaires ou des frais de sorties» ajoute Mme Dubois.

Également conscients de l’importante de valoriser ce qui est usagé pour contrer la surconsommation et le gaspillage de vêtements dans les pays du Nord, les élèves de la Brigade verte expliquent l’envie de démocratiser le vêtement en le rendant accessible à tous à moindre coût, soit à 0,25 $ par item.  «Ce que j’aime, c’est qu’on peut donner une autre vie à un vêtement qui terminerait autrement à la poubelle, soit en l’offrant à quelqu’un, ou en le transformant en linge à vaisselle ou en napperon s’il est trop abîmé», explique Sonia Auger, élève de 1ère secondaire. «On est fiers d’enfin ouvrir le Vestibulle car on a travaillé très fort depuis le début de l’année pour y arriver», ajoute-t-elle.

Le magasin offrira aussi des produits équitables au sein de l’école, comme le font les magasins du Monde d’Oxfam-Québec.  «C’est important de se questionner d’où proviennent les aliments que l’on consomme car bien souvent, plusieurs arrivent d’aussi loin que l’Afrique, l’Asie ou l’Amérique du Sud.  En achetant du cacao ou du sucre équitable, on s’assure que les producteurs soient payés un juste salaire et qu’aucun enfant ne soit exploité», explique Angy Gaudreault-Pépin, également membre de la Brigade Verte.  «Le constat qu’encore très peu de magasins de notre secteur offrent des produits issus du commerce équitable a été un élément déclencheur pour en rendre certains accessibles au sein de notre milieu», ajoute Mme Dubois, AVSEC.

Un autre volet innovateur au sein du magasin général Le Vestibulle sera la mise sur pied d’une serre fabriquée à partir de matériaux récupérés par des élèves en Formation de métier semi-spécialisé (FMS). Les élèves de la Brigade Verte y planteront dès le début du printemps des fines herbes et des légumes pour éventuellement vendre des semis auprès des élèves et des enseignants et valoriser l’idée de démarrer un jardin en famille. «On veut essayer de produire des choses nous-mêmes, de la terre à l’assiette», complète Charles Pressé, élèves de 2e secondaire.

Le dévoilement et l’ouverture du magasin Le Vestibulle a généré un achalandage tout au long du midi qui témoigne de l’engouement des élèves envers les valeurs que véhiculent ce nouveau lieu de rassemblement.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des