LES SEIGNEURIES: Kim Richardson et La Verdine à St-Pierre-les-Becquets

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
LES SEIGNEURIES: Kim Richardson et La Verdine à St-Pierre-les-Becquets
Kim Richardson. (Photo : (Photo: Allyson Fournel et Tania Pelchat-Dusseault))

Par Océane Demers

Vendredi le 26 octobre 2018, l’Équipe médias de l’École secondaire Les Seigneuries a eu la chance d’être invitée par M. Éric Dupont, maire de St-Pierre-les-Becquets, à couvrir le spectacle de Kim Richardson et du groupe la Verdine.

Se déroulant à l’église de Saint-Pierre, La Verdine a ouvert la soirée en beauté avec quelques chansons traditionnelles manouches suivies de Kim Richardson et ses musiciens.

Beau privilège, Océane Demers, journaliste-élève, en compagnie de ses collègues photographes Allyson Fournel et Tania Pelchat-Dusseault, a eu la chance de rencontrer la charmante Kim Richardson. Voici le compte-rendu de son entrevue avec la chanteuse, choriste, actrice et danseuse.

– Depuis quand chantez-vous?

Professionnellement depuis 14 ans, mais j’ai chanté toute ma vie!

– Pourquoi avez-vous décidé de vous exprimer par la voix ?

Comme ma mère est chanteuse et puis ma tante aussi, pour moi chanter était naturel. C’est un fait accompli!

– Avez-vous des albums à votre actif ?

Oui, j’ai deux albums. Le premier s’intitule Kaléidoscope lancé en 2006 et le deuxième Mes amours qui est le thème du spectacle de ce soir.

De son côté, La Verdine est un quatuor de jazz manouche crée en 2015 par Raphaël-Tristan Jouaville et Francis Soucy. Les membres sont Raphaël-Tristan, Francis ainsi que Samuel Brassard et Théo Gjini. Le groupe reprend la musique traditionnelle manouche, mais se dirige vers d’autres styles par ses compositions. Notons que le groupe sortira son premier album en février 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des