LES SEIGNEURIES: Jade Lauzière, karatéka

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
LES SEIGNEURIES: Jade Lauzière, karatéka
Jade Lauzière. (Photo : (Photo École secondaire Les Seigneuries))

Par Rosalie Lemay

Jade Lauzière, résidente de Sainte-Sophie-de-Lévrard, est une jeune fille gentille et sociable qui, le soir venu, devient une fougueuse karatéka. Inscrite depuis deux ans à l’École de la Fédération Kenpo Jean-Guy Angell, elle pratique le sport qu’elle adore à la palestre de l’École secondaire Les Seigneuries.

«J’adore faire des coups de pieds avant. Je trouve cela facile. C’est la première chose que j’ai apprise avec sensei Patrick», rapporte la douce Jade. «J’aime apprendre ce sport et ça me défoule. Même si je suis la plupart du temps calme, je ne parle pas en classe. Il reste que j’aime un peu évacuer mon agressivité», de dire l’élève de 12 ans.

Le karaté se déroule deux fois par semaine, le mardi et le jeudi. Après avoir enfilé le kimono, une séance typique débute par un salut. Les élèves s’exercent librement. Après quelques minutes, le sensei, le maitre, convoque tout le monde. Les choses sérieuses débutent.

«On doit mettre notre ceinture et faire le vide. Il est important de se concentrer si on veut faire de bons coups de pieds et de bons coups de poings», souligne avec justesse Jade. Le mardi est consacré au kata, une succession de mouvements mimant un combat. Le jeudi, on ne mime plus. C’est l’heure d’affronter un adversaire. « À date, je ne me suis pas blessée. Ça me permet d’être en forme. J’aime un peu les combats mais préfère les katas », de conclure la pacifique Jade Lauzière.

Rappelons que le karaté est un art martial qui trouve son origine au Japon. De par le monde, environ 110 millions de personnes pratiquent ce sport de combat.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des