Les pongistes se démarquent

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Les pongistes se démarquent
Alice Provencher (Drummondville) s’est hissée au sommet du classement dans la catégorie 14 ans et moins. (Photo : courtoisie - Loisir Sport Centre-du-Québec)

La sixième journée de la 54e Finale des Jeux du Québec a de nouveau donné lieu à de belles performances des athlètes du Centre-du-Québec.

Au patinage de vitesse, à la distance de 1500 mètres, Daphnée Carignan (Victoriaville) a démontré une attitude exemplaire après une défaite crève-cœur lors d’une reprise de course due à une pénalité. Elle a de quoi être fière de ces deux performances en finale.

L’athlète Louis Siméon (Victoriaville) s’en sort la tête haute. Après avoir subi une commotion en janvier, qui lui a couté plusieurs heures d’entrainement, Louis a tout de même réussi à accéder à la finale du 1500 mètres. « Mon objectif était de me rendre ici, je suis confiant pour le 400 mètres demain. »

Au tennis de table, la délégation du Centre-du-Québec a toujours été une région à vaincre dans cette discipline et ce n’est pas à cette 54e Finale que la tradition cessera! Alice Provencher (Drummondville) s’est hissée au sommet du classement dans la catégorie 14 ans et moins.

« Je savais que j’étais bonne, mais peut-être pas pour une médaille », souligne la jeune athlète de 13 ans. Gabriel Angers (Drummondville) a, quant à lui, remporté la médaille de bronze dans la catégorie des 17 ans et moins. « Je suis content, mais j’aurais aimé terminer plus haut. Vers la fin c’était serré! J’attendais ce moment depuis longtemps. J’ai déjà participé aux Jeux une fois, mais c’était il y a 6 ans! J’ai eu une belle progression et l’important pour moi, c’est d’être ici. »  Ariane Lutz 16 ans (Drummondville) a aussi offert d’excellentes performances en terminant 4e de sa catégorie.

Motivée malgré la défaite

L’équipe de hockey féminin a malheureusement subi une défaite contre les Laurentides. Ce fut une partie serrée qui s’est terminée avec un pointage de 1-0. L’entraineuse Lise Lemaire garde la tête haute. « On n’a pas été opportuniste, même la 3e période nous appartenait, mais on n’a pas été capable de la mettre dedans. Au final, c’est un power play qui nous a fait mal à la première période. Nous n’avons pas été capable de rattraper le retard. »

La partie a tenu en haleine tous les spectateurs. Il y avait d’ailleurs trois anciennes athlètes de hockey féminin du Centre-du-Québec dans la foule. « On se sent nostalgique, mais c’est vraiment amusant l’ambiance dans les estrades. Honnêtement, c’est aussi stressant avec les parents que sur la glace! » souligne Élodie Savard, médaillée d’Or des Jeux d’Alma en 2017.

L’équipe qui termine 8e au classement préliminaire affrontera la première position, soit l’Abitibi Témiscamingue à 17 h. « Disons qu’on est chanceux dans notre malchance! Les filles vont se démarquer à la partie de ce soir, j’en suis convaincu! » souligne le missionnaire Jonathan, qui accompagne les filles depuis deux ans.   Elles ne sont pas inquiètes de se présenter à la partie, même en étant les négligées.   

Passé si près

L’athlète Hélèna Kozanitis Tremblay (Saint-Bonaventure) d’haltérophilie est passé près de décrocher la première médaille de 2019 dans cette discipline terminant au 4ème rang. Des changements d’athlètes dans cette catégorie furent un élément marquant qui a causé quelques maux de têtes aux entraineurs. Malgré tout, Hélèna a réussi à battre son record de 4 kg lors de l’épreuve à l’arraché.

Une tradition des Jeux du Québec

Ce soir est le traditionnel souper des missionnaires, où toutes les régions se rassemblent l’instant d’une soirée pour les remercier du travail accompli. Ainsi, au moment de l’écriture de ce communiqué, certaines compétitions ne sont pas terminées; les résultats sortiront donc demain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des