Les faits divers de l’année

Par superadmin
Les faits divers de l’année
Accident pelle mécanique

PALMARÈS. Comme chaque année, la Rive-Sud a été le théâtre de plusieurs faits divers, certains plus marquants que d’autres.

Une pelle mécanique percute un véhicule

En juin, un camion qui circulait en direction est sur le boulevard des Acadiens, à Bécancour, a perdu la pelle  mécanique qu’il transportait. Cette dernière est venue heurter une voiture qui arrivait en sens inverse. Un constat d’infraction a été émis au chauffeur, pour avoir suivi de trop près le véhicule devant lui. De plus, Contrôle routier Québec a émis un constat d’infraction s’élevant plus de 1150$ à l’exploitant de la compagnie, et non au conducteur, en lien avec l’arrimage. Rappelons que la conductrice de l’automobile, âgée de 44 ans, avait survécu par miracle à ce spectaculaire accident.

Menotté sur la patinoire

Un joueur du Hockey Experts de Sherbrooke a été menotté directement sur la patinoire de l’aréna Pierre-Provencher après en être venu aux coups avec un juge de ligne. L’empoignade est survenue après qu’il ait été chassé du match et qu’il ait craché au visage de l’arbitre. Sa carrière Junior a pris fin de cette façon peu glorieuse et son histoire a fait le tour de la planète hockey après que plusieurs chaînes sportives se la soit appropriée. Olivier Marcotte a ensuite été relâché, mais Sébastien Lefebvre a porté plainte au lendemain de la médiatisation de l’incident. Des accusations de voies de fait causant des lésions ont finalement été portées.

Opération Nandou: des arrestations sur la Rive-Sud

Un important réseau de drogue qui oeuvrait dans la région a été démantelé dans le cadre de l’Opération Nandou, le printemps dernier. Un total de 39 perquisitions a été mené en Mauricie, dont quelques résidences de Bécancour, Saint-Célestin et Saint-Sylvère. Une trentaine de suspects ont été appréhendés, dont quatre ou cinq de la Rive-Sud. Ils ont fait face à des accusations de gangstérisme, de complot, de trafic et de production de cannabis. Près de 100kg et 5 000 plants de cannabis, 27g de cocaïne, 272g de haschich, plus de 700 comprimés de méthamphétamines, 30g de champignons magiques, plus de 100 000$, 28 armes et 15 véhicules ont également été saisis dans la région.

Les frères Grondin et leur mère jouent les héros

L’histoire des frères Karl et Junior Grondin, de Bécancour, est digne d’un film américain! En février, avec la complicité de leur mère, Simone Leblanc, ils ont exécuté un stratagème permettant d’identifier des fraudeurs professionnels qui procédaient à des arnaques téléphoniques de type «arnaque grands-parents». Grâce à leur vigilance, les fraudeurs ont pu être identifiés et sont maintenant hors d’état de nuire. Le bon fonctionnement a permis d’éviter des dizaines de fraudes du même genre.

Par ailleurs, le député Donald Martel a salué le courage et la présence d’esprit dont ils ont fait preuve, en leur rendant hommage à l’occasion d’une déclaration de député à l’Assemblée nationale.

Taux de criminalité en baisse

Selon des données obtenues par Le Courrier Sud, le taux de criminalité a été légèrement à la baisse au cours de la dernière année sur la Rive-Sud. On note en effet une diminution de 9% des cas enregistrés concernant les crimes contre la personne et la propriété dans Bécancour-Nicolet-Yamaska par rapport à la moyenne des quatre dernières années. Même son de cloche quant au bilan routier 2015-2016 qui a été un peu plus reluisant, alors qu’une quarantaine de collisions de moins ont été dénombrées comparativement à la moyenne des quatre dernières années.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des