Les expositions «Sauvagines» et «Arthropodarium» s’implantent au Centre de la biodiversité

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Les expositions «Sauvagines» et «Arthropodarium» s’implantent au Centre de la biodiversité
Carole Bellerose, directrice générale du Centre de la biodiversité, en compagnie de Jacob Boisclair, créateur d'Arthropodarium. (Photo : Marie-Eve Veillette)

BÉCANCOUR. Le Centre de la Biodiversité inaugurait jeudi ses deux nouvelles expositions temporaires intitulées «Sauvagines» et «Arthropodarium».

«Sauvagines» présente une vingtaine d’espèces de canards barboteurs et plongeurs naturalisés. Elle est une réalisation de la Maison Léon Provancher, une institution rendant hommage à l’entomologiste du même nom.

M. Provancher lui-même aurait sans doute apprécié la suite de la visite, qui présente une grande variété d’arthropodes vivants et épinglés (d’où le nom «Arthropodarium» de cette deuxième exposition prenant place dans la même pièce que la précédente).

L’exposition dévoile ce qu’est un arthropode en décortiquant ce groupe qui est composé de 5 classes: insectes, arachnides, crustacés, myriapodes et collemboles. Elle propose aussi un espace laboratoire pour montrer quels outils servent à l’étude de l’entomologie.

«Arthropodarium» a été réalisée par Jacob Boisclair, un employé du Centre de la biodiversité, dans le cadre de son stage de fin d’études en techniques de Tourisme au Collège Laflèche. Celui qui est un grand passionné d’entomologie a ainsi pu laisser libre cours à sa créativité afin de monter sa toute première exposition temporaire, que l’on peut visiter jusqu’en septembre 2020. Par la suite, plusieurs des éléments qui la composent seront relocalisés ailleurs dans le Centre afin d’apporter un vent de fraicheur à ses expositions permanentes.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires