«Les données sont très encourageantes» – Dre Marie-Josée Godi

«Les données sont très encourageantes» – Dre Marie-Josée Godi
Dre Marie Josée Godi

RÉGIONAL. La directrice de la Santé publique pour la Mauricie et le Centre-du-Québec, Marie-Josée Godi, trouve encourageantes les dernières données émises par le CIUSSS-MCQ concernant la COVID-19 dans la région.

«Lorsque je regarde les indicateurs, les données sont très encourageantes. La tendance est à la baisse et nous devons tout faire collectivement pour maintenir cette diminution», a-t-elle laissé entendre.

Selon elle, la semaine en cours ainsi que la semaine prochaine seront déterminantes dans l’évaluation des suites des choses. Pour connaître d’autres assouplissements, les indicateurs «doivent demeurer stables et à la baisse». Plus tard en conférence de presse, Dr Godi fera remarquer que la transmission communautaire a diminué.

Elle prône la prudence : on ne doit donc pas connaître plus de cas, ni d’éclosions, ni d’hospitalisation supplémentaire.

L’ouverture des commerces, lundi, fait-elle observer, nous amène vers un déconfinement. Les propriétaires d’entreprises, soutient Dr Godi, doivent s’assurer du respect des mesures.

La vaccination, on le sait, ne va pas au rythme où on le souhaiterait, parce que les doses qu’on reçoit sont moins nombreuses. «Les doses qui vont nous être acheminées prochainement sont destinées à la vaccination du côté de Parent (300 doses de Moderna). Un plateau de Pfizer (1170 doses) sera principalement destiné à terminer (la vaccination) des travailleurs prioritaires de la santé et avec le reste des doses, nous allons terminer la vaccination des résidents en CHLSD, ceux qui sont en ressources intermédiaires et familiales et amorcer celle des résidents dans les résidences privées pour aînés», annonce la directrice de la Santé publique.

Les personnes qui vivent en résidence privée pour aînés seront vaccinées dans leur milieu de vie, avec des doses de Pfizer «assez bientôt».

«On va faire l’analyse assez rapidement pour approvisionner le milieu dans la communauté pour lequel ce masque serait requis», a-t-elle ajouté à propos des masques N-95, obligatoires à partir de demain 11 février pour les travailleurs de la santé.

Nouveaux variants

Les nouveaux variants de la COVID-19 n’ont pas encore atteint Mauricie et le Centre-du-Québec. On sait que 11 cas ont été recensés jusqu’à présent dans la province. Toutefois, une nouvelle technique pourrait être déployée dans l’ensemble des laboratoires du Québec pour les identifier au cours des prochaines semaines.

De petites éclosions sont en cours actuellement, dans les milieux scolaires ainsi que dans des résidences privées pour aînés : «On a remarqué une baisse importante des éclosions dans les milieux de travail […] toutes les éclosions en centres hospitaliers ont également été fermées. Les éclosions en CHLSD sont en mesure allégée, c’est-à-dire qu’il y a une semaine où on n’a eu aucun cas parmi les résidants. C’est ce que je trouve encourageant».

Zone orange ?

Dr Godi refuse de se prononcer formellement sur la question que plusieurs se posent : la Mauricie pourrait-elle se retrouver en zone orange, si la situation se stabilise ?

«La plupart des indicateurs sont à la baisse. Pour l’instant, par contre, c’est prématuré de se prononcer dans la mesure où on amorce un déconfinement avec l’ouverture de certains commerces […] Si ça demeure stable, on pourra se prononcer», ajoute-t-elle, mentionnant que les deux prochaines semaines seront déterminantes.

Dr Godi martèle qu’on doit se faire dépister dès l’apparition de symptômes, aussi légers soient-ils.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires