Les distributeurs de bonheur frappent fort

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Les distributeurs de bonheur frappent fort

PRÉCIEUX-SANG. Les 67 élèves de l’école Boutons d’Or répandent de la joie dans tout Précieux-Sang grâce au projet «Les distributeurs de bonheur». Cette semaine, tous les résidents de ce secteur de la Ville de Bécancour ont reçu une carte de leur part, glissée dans leur Publi-Sac.

Les réactions n’ont pas tardé à se multiplier: «Ils sont nombreux à appeler à l’école pour nous dire qu’on a fait leur journée. Ils en parlent sur Facebook et nous envoient même des cartes», raconte l’enseignante à la maternelle Nancy Santerre, initiatrice du projet avec la complicité de tous ses collègues.

L’an passé, dans le cadre de ce projet, les élèves se sont liés d’amitié avec les résidents du foyer situé en face de leur école. «On allait faire des chansons, des spectacles, jouer au bingo avec les résidents, souligne Mme Santerre. Quand est arrivée la pandémie, on ne pouvait plus avoir de contacts avec eux, mais on a toujours continué à leur distribuer des cartes ou du courrier.»

Cette année, les élèves ont décidé d’élargir leur distribution de bonheur à l’ensemble de la population du secteur de Précieux-Sang, conscients que la pandémie pouvait miner le moral de certains. Ils se sont dit qu’il fallait que chaque personne, particulièrement celles qui sont seules à la maison, sache que quelqu’un, quelque part, pensait à elle.

Ainsi, pour la Saint-Valentin, les enfants ont retroussé leurs manches et réalisé chacun quatre cartes : une pour chacune des 183 résidences de Précieux-Sang, et une pour chacun des résidents du foyer. D’autres bonnes actions suivront à Pâques, à la fête des Mères, à la fête des Pères et à la fin de l’année scolaire, pour souligner l’arrivée des vacances.

Pour l’aider à financer le projet, l’école a sollicité les Caisses Desjardins. Elle a obtenu une bourse lui ayant permis d’acheter du matériel de bricolage et de financer la distribution des œuvres réalisées par les enfants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires