L’engagement en développement durable dans Nicolet-Bécancour souligné

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
L’engagement en développement durable dans Nicolet-Bécancour souligné
Carolyne Aubin, une des coordonnatrices de PROAction avec Marie-Christine Tessier. (Photo : archives)

NICOLET. Philippe Dumas du Moulin Michel, Alexandra Carignan du Théâtre Belcourt, Joanie Baril et Karine Montembeault de Marcotte & Associés ainsi qu’Andréanne Blais de Culture Centre-du-Québec ont participé à la cohorte PROAction 2020, un programme d’accompagnement en développement durable coordonné par la SADC de Nicolet-Bécancour.

Afin de souligner leur engagement en développement durable et celle de leur organisation respective, la SADC de Nicolet-Bécancour a tenu de façon virtuelle le Gala de reconnaissance PROAction le 28 janvier dernier. L’événement a réuni une trentaine de participants et a permis de mettre en lumière chacune des organisations, notamment par l’entremise de capsules vidéo.

Les gestionnaires impliqués dans la démarche ont tour à tour pris la parole pour discuter des actions priorisées et des retombées concrètes dans leurs milieux de travail. Parmi les enjeux évoqués, on retrouvait la mobilisation et l’implication des employés, la communication des efforts en développement durable, l’approvisionnement responsable, l’efficacité énergétique, le virage numérique et la gestion des matières résiduelles.

L’aspect social du développement durable a été au cœur de l’activité. À cet effet, Chantal Tardif, du Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, a présenté la conférence « Comment créer l’impact social ». Les coordonnatrices de PROAction, Carolyne Aubin et Marie-Christine Tessier, précisent que de « mettre à l’avant-plan la sphère sociale du développement durable est un incontournable pour toute entreprise soucieuse du bien-être de ses employés, de sa clientèle, de sa communauté et de sa viabilité économique ».

Finalement, Émilie Boissonneault, conseillère en communications à l’Aluminerie de Bécancour et représentante de la Fondation Alcoa, partenaire financier du projet PROAction, a pris la parole pour souligner l’implication des participants et pour aborder l’importance d’une telle démarche dans la collectivité. Soulignons que la SADC de Nicolet-Bécancour bénéficie d’une collaboration financière triennale de 100 000$ de la Fondation Alcoa pour offrir le programme d’accompagnement en développement durable PROAction aux entreprises, aux organisations et aux municipalités.

L’accompagnement PROAction, qui se fait au rythme de l’organisation participante, comprend une formation, une analyse stratégique de l’organisation, l’accès à des consultants ainsi qu’un vaste volet en communication. Parmi les retombées d’une telle démarche, notons la réduction de la consommation énergétique et de l’empreinte environnementale, la réduction des coûts, le bien-être et la santé au travail, l’attraction et la rétention de la main d’œuvre, une réputation positive et des impacts sur la clientèle et la communauté. Pour terminer, il est également possible de recevoir un accompagnement en développement durable sur mesure, hors cohorte, en tout temps.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires