Lemieux: des promoteurs intéressés par l’ancienne usine Fabritek

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Lemieux: des promoteurs intéressés par l’ancienne usine Fabritek
Le maire de Lemieux, Jean-Louis Belisle. (Photo : Stéphane Lévesque)

LEMIEUX. L’ancienne usine de fabrication de pontons Fabritek, à Lemieux, pourrait être vendue prochainement.

Selon Caroline Simoneau, directrice générale de la municipalité, c’est une compagnie de fabrication et de réparation de camions vacuum qui lorgnerait le site. «Ils sont rendus à l’étape de faire une demande à la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ)», dit-elle.

Il y a quelques mois, deux jeunes promoteurs s’intéressaient aussi au site pour y démarrer un projet d’entreposage et de réparation de roulottes. Or, le projet est tombé à l’eau, confie Mme Simoneau.

Dans une entrevue accordée plus tôt cette année au Courrier Sud à propos de Fabritek, le maire Jean-Louis Belisle avouait avoir hâte qu’il se passe quelque chose dans ce bâtiment construit dans les années 1950.

«La bâtisse est abandonnée depuis quelques années. Plusieurs promoteurs ont voulu l’acheter au fil des ans, mais ça n’a jamais fonctionné», rappelait-il, précisant que la plupart d’entre eux ne voulaient tout simplement pas traverser le processus de changement de zonage ou d’usage requis par la CPTAQ, souvent long et ardu. «Pour le moment, la seule chose autorisée dans cette usine est la fabrication de bateaux, car c’est ce qui s’y faisait avant.»

Le changement d’usage du site sera donc un élément clé dans la suite du dossier en cours. Il reste à voir si la fameuse étape impliquant la CPTAQ sera franchie avec succès…

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires