L’église de Lemieux passera bientôt aux mains de la municipalité

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
L’église de Lemieux passera bientôt aux mains de la municipalité
L'église de Lemieux. (Photo : tirée de Google Maps)

LEMIEUX. La municipalité de Lemieux s’apprête à acheter son église. «On va signer le contrat bientôt, confirme le maire Jean-Louis Belisle, qui s’attend à ce que la transaction soit conclue d’ici à la mi-février. On nous cède le bâtiment et les terrains pour la somme d’un dollar.»

Au cours des trois premières années, la vocation du bâtiment demeurera la même que présentement, c’est-à-dire un lieu de culte. «C’est ce qui a été convenu dans l’entente. Durant trois ans, la Paroisse Jean-Paul II sera locataire du bâtiment. Pendant ce temps, nous allons réfléchir à la nouvelle vocation de l’endroit. Pour le moment, on n’a pas de projet précis. Des ingénieurs ont fait des vérifications et ont conclu qu’il s’agit d’un bon bâtiment», poursuit le maire.

Ce qui importait à la municipalité, au départ, c’était de devenir propriétaire des terrains venant avec l’église. Elle voulait ainsi s’assurer que certaines de ses installations pourraient demeurer en place, dont le patio du centre communautaire et le parc situé à proximité. «Le patio du centre communautaire empiète de sept pieds sur la ligne de terrain. Le parc est quant à lui construit directement sur le terrain de la fabrique», indique le maire.

Réfection du parc

Un nouveau module sera installé ce printemps au Parc La Pirouette, situé sur le terrain de l’église.

Une fois propriétaire de l’église et de ses terrains, la municipalité pourra réaliser en toute quiétude le projet de réfection du parc de la Pirouette. Elle prévoit installer un nouveau module de jeu ce printemps. «Les modules actuels datent de 1997 et la plupart sont dus pour être renouvelés. On prévoit investir environ 22 000$. Puis, dans une autre phase, on étudiera la possibilité d’implanter des modules d’exercice dédiés à une clientèle plus âgée. Pour ce projet, rien n’est officiel, mais c’est sur la planche à dessins pour 2021 peut-être.»

À noter que le module pour enfants sera installé par l’entreprise Go-Élan de Bécancour. La municipalité bénéficiera d’un soutien financier de près de 17 500$ de la MRC de Bécancour (fonds de développement du territoire) pour réaliser ce projet.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des