Lecours et Martel graduent dans la LNAH

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Lecours et Martel graduent dans la LNAH
Pierrick Martel et Maxime Lecours

HOCKEY. Le BigFoot a eu la confirmation que Maxime Lecours et Pierrick Martel, des éléments-clés des deux dernières conquêtes, commenceront la saison dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Les deux joueurs étaient d’ailleurs en uniforme en fin de semaine, pour le début du calendrier régulier. Pierrick Martel s’est inscrit au pointage lors des deux victoires des Éperviers, tandis que Maxime Lecours n’a pas noirci la feuille de pointage dans la défaite de l’Isothermic.

Il n’est pas impossible qu’on les revoie dans l’uniforme du BigFoot, comme ce fut le cas pour Maxime Lecours qui a disputé le premier match de la saison parce qu’il était laissé de côté par Bobby Baril, ce soir-là.

L’organisation ne compte pas sur une présence régulière de leur part. «On ne sait jamais ce qui peut arriver dans le hockey, mais je ne pense pas qu’ils vont revenir. On est bien content pour eux et on est fier de les avoir aidés dans leur cheminement», assure le directeur général du BigFoot, Dany Paré.

Ce sera tout de même une perte importante pour l’équipe… Les deux joueurs ont dominé la LHSAM au cours des deux dernières saisons, comme en fait foie leur moyenne d’environ deux points par match!

Une chimie à installer

Le BigFoot a signé plusieurs joueurs de qualité pour palier à leur départ, comme Maxime Charrette, qui est actuellement deuxième dans la LHSAM pour le nombre de points, avec six en deux matchs.

Kévin Fiset, qui arrive du camp du COOL FM, Guillaume Pelletier, qui vient de connaître une saison de 100 points à Kahnawake, Charles Marotte et Marc-Antoine Bisson, sont les autres jeunes sur qui l’organisation comptera.

«Ils sont bourrés de talent, mais c’est la préparation qui n’est pas la même dans le senior. Ils pratiquaient tous les jours dans le Junior, alors que maintenant ils ne pratiquent plus et ils jouent souvent qu’un match par semaine», explique Dany Paré, qui compte sur le noyau de vétérans pour prendre les choses en main.

Comme l’équipe compte sur plusieurs nouveaux venus, il se pourrait qu’il y ait une période d’adaptation pour qu’une chimie s’installe et que les joueurs se trouvent sur la patinoire.

Suivez Sébastien Lacroix sur Twitter: @Sebas_Lacroix

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des