L’école Jean-Nicolet bien représentée à la course régionale de cross-country

Rédaction Le Courrier Sud

L’école Jean-Nicolet bien représentée à la course régionale de cross-country
L'école Jean-Nicolet s'est présentée à Saint-Tite pour la course annuelle de cross-country du Réseau du sport étudiant de la Mauricie . (Photo : Courtoisie)

NICOLET.  L’école Jean-Nicolet s’est présentée à Saint-Tite pour la course annuelle de cross-country du Réseau du sport étudiant de la Mauricie avec une impressionnante délégation de 29 jeunes déterminés. Bien que la participation fût limitée en raison de la pandémie, l’entraineur Yanick Béliveau s’est réjoui de l’enthousiasme des élèves athlètes de Nicolet en ce 29 septembre.

 » Nous étions limités dans les inscriptions. Si nous avions pu, on aurait amené 50 élèves tant l’intérêt est grand pour la course à pied à Jean-Nicolet « , rapporte l’enseignant.

 

 » C’est un retour à une quasi-normalité pour nos coureurs. On pouvait s’entrainer, mais il demeure que c’est stimulant de se mesurer aux autres écoles. Nous avons de bonnes recrues et nos vétérans sont au rendez-vous « , explique Yanick Béliveau, un passionné de course à pied depuis de nombreuses années. Ce dernier se réjouit, entre autres, de la deuxième place dans le juvénile de Victor Roy et des performances de Zoé Roy et Félix Duguay. Ceux-ci ont terminé au troisième rang chez les cadets.

 

 » Il existe deux structures à l’école Jean-Nicolet. On a tout d’abord un volet triathlon avec les Éclairs pour lequel 24 élèves s’entrainent les mardis soirs et les midis. On a également démarré un club de mise en forme pour ceux qui veulent se prendre en main. À notre premier midi, on a eu 26 élèves de tous les niveaux qui sont venus courir. Après un temps, certains ont marché, mais ce n’est vraiment pas grave. Ils ont pris l’air et fait de l’activité physique. Et on a notre course de la santé qui s’en vient à la fin du mois d’octobre « , rapporte-t-il en mettant l’accent sur l’accessibilité de ce sport.

 

 » Tout le monde peut faire de la course à pied partout, peu importe la surface. C’est accessible douze mois par année. Tu peux courir seul ou avec des amis. C’est bon pour le mental et le physique. C’est vraiment un bon sport « , conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires