L’école au CJE pour redécouvrir l’éducation

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
L’école au CJE pour redécouvrir l’éducation

NICOLET. Les personnes qui envisagent un retour aux études, mais qui souhaitent progresser à leur rythme, pourront bénéficier d’une collaboration entre le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) comté Nicolet-Bécancour et la Formation générale des adultes (FGA) du Centre de services scolaire de la Riveraine.

Le projet « École au CJE », qui débutera le 11 mars prochain, pourrait être l’occasion de redécouvrir l’éducation pour ceux qui veulent compléter leurs études. Une rencontre de trois heures sera offerte chaque semaine, de mars à juin, avec des enseignants de la FGA. Les participants se verront enseigner le français et les mathématiques d’une manière très différente de ce qu’on a l’habitude de voir sur les bancs d’école. Il sera possible d’assister à ces rencontres au Carrefour jeunesse-emploi, à l’un ou l’autre des deux points de services de Nicolet ou de Bécancour (secteur Gentilly).

Le seul critère d’admissibilité est la motivation. «Quelle belle chance de poursuivre tes études!», mentionne Annie Richard, directrice du Carrefour jeunesse-emploi comté Nicolet-Bécancour.

Toute personne intéressée est invitée à contacter Sonia Larocque par téléphone au 819 293-2592, poste 236, par courriel à conseillerorientation@cjenicbec.org ou par texto au 819 293-9769.

À propos du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) comté Nicolet-Bécancour

Le CJE comté Nicolet-Bécancour est un organisme qui accompagne les personnes de 16 à 35 ans par l’intégration ou la réintégration en emploi, le retour aux études ou la réorientation de carrière, le développement d’un projet ainsi que la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Les services du Carrefour jeunesse-emploi sont rendus possibles grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

À propos de la Formation générale des adultes (FGA) de la Riveraine

La FGA offre aux personnes âgées d’au moins 16 ans (au 30 juin précédent l’entrée en formation), les programmes reconnus par le ministère de l’Éducation allant de l’alphabétisation à la 5e secondaire, permettant d’obtenir le diplôme d’études secondaires (DES), des préalables aux études professionnelles ou collégiales. Elle offre également, entre autres, le programme Participation sociale qui vise à développer l’autonomie de l’adulte au quotidien, et elle offre de façon personnalisée plusieurs programmes de formation menant à l’exercice d’un métier semi-spécialisé (FMS), grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires