L’écho des origines: un héritage et une biodiversité qui en mettent plein la vue!

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
L’écho des origines: un héritage et une biodiversité qui en mettent plein la vue!
L'écho des origines offre une expérience immersive impressionnante. (Photo : Étienne Boisvert)

BÉCANCOUR. Sur les terrains du Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour, le soir, une technologie de dernier cri fait faire aux visiteurs un véritable voyage dans le temps. Elle les transporte à l’époque où la Mer de Champlain occupait la Vallée  du Saint-Laurent. Puis, à travers un parcours animé et lumineux, elle leur fait découvrir toute la biodiversité qui en a résulté. Elle les sensibilise aussi à l’impact qu’ils ont sur l’environnement.

Cette technologie donne vie au circuit de jeu interactif L’écho des origines. Elle a été implantée au Centre de la biodiversité en 2019. Après une première saison écourtée en raison de diverses contraintes et une année de pause forcée en raison de la pandémie, L’écho des origines revient en force en 2021. En effet, l’équipe a profité des derniers mois pour bonifier l’expérience.

«On a ajouté du visuel, de l’ambiance entre les stations. C’est encore plus imagé, indique Carole Bellerose, directrice générale du Centre de la biodiversité. On a aussi retravaillé la programmation.»

À la base, L’écho des origines est une excursion de 1,8 km en forêt durant laquelle les visiteurs, branche «magique» à la main, sont plongés dans une aventure ludique, scientifique et éducative. «Dans la version initiale, une branche par groupe interagissait avec le décor. Maintenant, chaque branche est synchronisée.»

L’écho des origines.

Désormais, le narrateur principal est un pic à tête rouge. «Il était présent en 2019 mais il n’avait pas toute la place. Maintenant, il l’a. C’est lui le guide, c’est lui qui nous parle de ses états d’âme et qui nous explique tout», poursuit Mme Bellerose.

Le circuit, accessible à un public de tous âges, est conçu pour accueillir des groupes de 2 à 8 personnes dont les départs ont lieu à toutes les cinq minutes. Le parcours dure entre 75 et 90 minutes.

«Ce n’est pas un parcours seulement contemplatif; les gens participent. On a notamment ajouté un quiz. C’est différent des parcours nocturnes Lumina. On est ailleurs, car un est un musée scientifique. L’écho des origines se trouve à être le prolongement du Centre de la biodiversité. C’est une exposition numérique en forêt qui fait partie du Centre. Le musée est là de jour et le soir, il extrapole sa mission dans les sentiers», précise la directrice générale, rappelant la mission de sensibilisation et d’éducation de son musée scientifique accrédité.

Le circuit de jeu interactif nocturne L’écho des origines accueille cette année les visiteurs du 24 juin au 11 octobre. La réservation en ligne est fortement suggérée via le site  www.lechodesorigines.com pour s’assurer d’obtenir la plage horaire souhaitée. Il est également possible de se procurer des billets en personne au Centre de la biodiversité, situé sur la rue des Jasmins à Bécancour (secteur de Sainte-Angèle-de-Laval).

L’écho des origines.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires