Le ruban mauve pour lutter contre la maltraitance envers les personnes aînées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le ruban mauve pour lutter contre la maltraitance envers les personnes aînées

RÉGION. Le 15 juin, c’est la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées. Pour l’occasion, la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec tient à inviter la population à porter le symbole officiel de la cause : le ruban mauve. Ce geste de mobilisation collectif appelle à la solidarité et à la reconnaissance de cette problématique aux conséquences désastreuses.

Depuis 2010, avec le lancement du premier Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015, les intervenants et ressources du milieu se sont mobiliser pour soutenir les personnes aînées de la région du Centre-du-Québec. Jaimmie Lajoie, la directrice de la Table régionale, dresse un bilan positif des actions réalisées tant au niveau de la prévention, du repérage, de l’intervention et de la concertation. Par ailleurs, elle demeure consciente qu’il reste beaucoup de travail à effectuer pour contrer ce fléau, un sujet d’ailleurs encore tabou, malgré tout. Pour prévenir et contrer la maltraitance envers les personnes aînées, il est prioritaire d’agir collectivement. Tout un chacun a un rôle à jouer pour enrayer l’engrenage.

Agir collectivement, c’est de reconnaître la maltraitance comme inacceptable et de favoriser un vieillissement épanouissant. Agir collectivement, c’est aussi travailler en amont et poser des gestes de bientraitance, de bienveillance et de compassion envers une personne aînée présente dans son environnement : aller visiter une personne aînée, lui téléphoner pour prendre de ses nouvelles ou entamer une conversation avec une personne aînée que l’on rencontre.

La maltraitance peut prendre différentes formes, entre autres, la négligence, les traitements dégradants, les pressions financières, les démarchages commerciaux abusifs, la violence verbale ainsi que des actes de maltraitance physique. Les personnes aînées en situation de fragilisation ou isolées sont plus susceptibles à subir de la maltraitance. « Si vous êtes témoin d’une telle situation ou si une personne aînée vous en fait la confidence, je vous propose quelques repères pour vous outiller à mieux intervenir. Prenez le temps d’écouter la personne, posez-lui des questions ouvertes pour ainsi favoriser la communication : qu’est-ce qui vous tracasse ? Faites preuve de patience, de non-jugement, de discrétion et d’empathie. Agissez dans le respect des choix de la victime, en tenant compte de son rythme, de ses valeurs et de la culture personnelle. Invitez-la à parler de sa situation ou de ce qu’elle vous a confié à une ressource d’aide, si elle est réticente, offrez-lui de l’accompagner. Plusieurs ressources sont disponibles pour répondre aux besoins des personnes aînées de notre région » souligne Madame Lajoie.

Considéré comme une affaire d’ordre privé, ce problème social a été très souvent absent du débat public. Il demeure encore aujourd’hui un sujet peu ou pas reconnu, et globalement sous-estimé. La maltraitance des personnes aînées représente toutefois un véritable problème de société et de santé publique. Elle peut entraîner de graves traumatismes physiques, ainsi que des conséquences psychologiques graves, comme la dépression ou l’angoisse.

La population du Centre-du-Québec ont à leur disposition plusieurs ressources pour les soutenir. La ligne Info-Social 811 est un service de consultation téléphonique gratuit et confidentiel où la réponse est assurée par des intervenants psychosociaux qualifiés. La Ligne Aide Abus Aînés 1 888 489 2287 est une ligne d’écoute et de référence qui est accessible partout au Québec de 8 h à 20 h. Enfin, les gens peuvent aussi contacter le guichet d’accès de leur centre de santé et de services sociaux ou le travailleur de milieu pour les aînées (ITMAV) de leur territoire. Pour joindre les travailleurs de milieu : MRC d’Arthabaska : Isabelle Nolet au 819 758-4188, MRC de Bécancour : Joyce Hélie au 819 690-1735, MRC de Drummond : Windy Michaud au 819 472-6101, MRC de L’Érable : Paula Vachon au 819 362-3473, MRC de Nicolet-Yamaska – secteur Nicolet : Pamélie Proulx au 819 293-3881 et MRC de Nicolet-Yamaska – secteur St-François-du-Lac : Geneviève Paquin au 450 568-3198

La Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec a pour mission d’améliorer et de protéger les conditions, la qualité et le niveau de vie des personnes aînées du Centre-du-Québec. À cet effet, elle constitue l’instance la plus représentative des personnes aînées de la région du Centre-du-Québec et agit comme conseillère auprès des instances aînées locales, régionales et provinciales.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des