Le projet Immigraction Nicolet-Yamaska aura une suite

Photo de Stéphane Lévesque
Par Stéphane Lévesque
Le projet Immigraction Nicolet-Yamaska aura une suite
Les chargées de projet et des partenaires d'Immigration Nicolet-Yamaska. (Photo : Stéphane Lévesque)

IMMIGRATION. C’était jour de bilan à Nicolet le 19 juin pour le projet Immigraction Nicolet-Yamaska piloté par Milena Cortes Lopez et Ariane Fréchette. Depuis l’implantation, il y a eu bon nombre d’activités visant à favoriser l’accueil et l’inclusion dans les collectivités de la MRC de Nicolet-Yamaska, comme la projection d’un documentaire et l’organisation de différentes rencontres mais maintenant, il y a aussi une volonté de donner une permanence à la vague générée par ce projet pilote d’un an.

«À la MRC, on va prendre le relais. Il le faut. On a déposé un projet au Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Qu’on ait les sous ou non, la MRC va devoir s’en occuper», a déclaré la préfète Geneviève Dubois.

«On a trop créé d’outils comme des grilles d’évaluation des besoins d’un nouvel arrivant et des pochettes d’accueil, on a trop mobilisé les gens pour que ça tombe. L’apport des personnes immigrantes à nos milieux, c’est une préoccupation réelle des mairesses et des maires. Tant les entrepreneurs que les municipalités, les gens sont très ouverts», ajoute Geneviève Dubois.

À savoir quelle forme pourrait prendre l’action de la MRC de Nicolet-Yamaska en matière d’accueil et d’intégration des personnes immigrantes, Geneviève Dubois souligne que le P.A.I.S. actif dans la MRC de Bécancour est un modèle inspirant. «Le Projet d’accueil et d’intégration solidaire a une action efficace dans un milieu rural comme le nôtre. Il faut s’inspirer de ce qui se fait de bien ailleurs. C’est un exemple positif de réussite. Chez nous, on a commencé à sensibiliser les municipalités et les entreprises, maintenant on doit s’assurer que les personnes immigrantes viennent et restent ici comme le favorise le P.A.I.S. dans la MRC de Bécancour», conclut-elle.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des