Le grand retour des expos

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le grand retour des expos

NICOLET-BÉCANCOUR. L’offre muséale s’est avérée limitée l’an dernier en raison de la pandémie de COVID-19. Mais avec les assouplissements sanitaires annoncés, les expositions sont de retour en force sur le territoire. Voici un tour d’horizon de ce que nos principales institutions ont à offrir.

Musée des Abénakis à Odanak

Les deux expositions permanentes sont accessibles cet été. La première, Wôbanaki: peuple du soleil levant, fait découvrir l’univers culturel et spirituel de la Première Nation des Abénakis. La deuxième, Kwigw8mna, reproduit le lieu d’origine où se retrouvaient une habitation abénakise au 19e siècle (que l’on pourra recommencer à visiter – date à confirmer) ainsi qu’un potager où des variétés indigènes de légumes étaient cultivées par les Abénakis. Le Musée propose aussi quelques expositions virtuelles: Fort d’Odanak: 1704-1759 (histoire d’un village fortifié abénakis), Suivez le guide! (histoire des guides abénakis dans les clubs de chasse et de pêche privés de la Mauricie), La vannerie abénakise (histoire de cet art méconnu à Odanak) ainsi qu’une visite virtuelle d’une partie de ses collections.

Info: museeabenakis.ca

Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour

Trois expositions permanentes sont à visiter sur le site: Voyage au fond du Saint-Laurent (projection murale sur 360 degrés faisant découvrir la biodiversité du fleuve), Le retour des géants de la préhistoire (bond dans la préhistoire) et Faune urbaine, drôles de voisins! (découverte du mode de vie de certains animaux du Québec). Cet été, deux expositions temporaires prennent aussi place dans une même grande salle: Sauvagines (canards naturalisés) et Arthopodarium (grande variété d’arthropodes vivants et épinglés).

Info: biodiversite.net

Musée des cultures du monde

L’exposition permanente Êtes-vous près? présente les rituels des cinq grandes religions du monde. Cet été, trois expositions permanentes sont à voir: Du bout du monde à ici (photographies d’immigrants centricois prises par Isabelle de Blois – jusqu’au 31 octobre 2021), Colle papier ciseau (vie et œuvre de Claude Lafortune – jusqu’au 9 janvier 2022) et Lumière sur les francs-maçons (sectes et sociétés secrètes – jusqu’au 24 avril 2022).

Info: museedescultures.com

Centre d’interprétation des Acadiens de Saint-Grégoire

Le site propose quatre expositions permanentes retraçant l’épopée des Acadiens venus d’Europe, puis déportés et réfugiés à Saint-Grégoire: L’incroyable histoire des Acadiens (au couvent de la rue Béliveau), Un moulin pas si banal (au vieux Moulin derrière le couvent), Chantier naval du lac St-Paul (dans la petite école) et Taillée à même l’étoffe du pays (au couvent). En nouveauté, une visite de l’église d’ajoute au circuit de la Route des clochers; un incontournable puisqu’elle est le résultat des efforts des Acadiens venus fonder leur communauté à Saint-Grégoire. Les expositions seront ouvertes au public à partir du 1er juillet. À noter qu’il y a aussi un circuit pédestre historique patrimonial avec 17 panneaux et une BaladoDécouverte à découvrir sur le site.

Info: facebook.com/societeaadienneportroyal

Centre d’interprétation « Fortierville et son histoire »

L’exposition en place fait revivre le panorama historique, patrimonial et culturel de la municipalité de Fortierville à l’aide de divers items, mais aussi de témoignages, vidéos et documentaires. Un espace est également consacré à l’indignation, à la sensibilisation et à la prévention envers la violence faite aux enfants. Car c’est à Fortierville que s’est déroulée la tragique histoire d’Aurore Gagnon, l’enfant martyre, décédée il y a un siècle des suites de sévices que lui a fait subir sa belle-mère.

Info: ste-philomene.com/centre-dinterpretation-de-fortierville

Maison et atelier Rodolphe-Duguay à Nicolet

Quatre expositions y sont à l’affiche cet été: Les nouveaux arrivages, signé Duguay (tableaux de donateurs acquis en 2019-2020 – jusqu’au 25 juillet 2021), L’Ermitage, dans l’intimité de Rodolphe Duguay (visite de l’atelier – jusqu’au 31 décembre 2021), Mémoires partagées (œuvres de l’artiste graveur Marilyse Goulet – jusqu’au 12 septembre 2021) et Portraits poétiques (œuvres de Monique Juteau et Jean-Pierre Gaudreau).

Info: rodolpheduguay.com

La petite chapelle de Wôlinak

L’exposition permanente intitulée Mikwobait Wôlinak: Mémoire vivante, la rivière au long détour présente l’histoire de la mission des Abénakis de Bécancour. L’endroit nous fait aussi découvrir le quotidien des Abénakis à la mission de Bécancour vers l’année 1708 et voyager à travers le Ndakinna, territoire ancestral de la Nation Waban-Aki par le biais de fresques animalières, sculptures sur bois et artefacts de la forêt.

Info: cawolinak.com/chapelle

Moulin Michel de Gentilly

L’exposition « Moulin à parole » est à voir cet été. Elle permet de découvrir l’histoire du Moulin Michel, qui est toujours en activité, et celle de ses anciens propriétaires.

Info: moulinmichel.qc.ca

Galerie-atelier Robert Roy à Sainte-Perpétue

Des dizaines de toiles originales de ce peintre de réputation internationale peuvent être admirées sur rendez-vous à son atelier situé au cœur du village de Sainte-Perpétue.

Info: robertroy.ca

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires