Le Fonds Écoleader a soutenu 242 organisations dans la région depuis un an

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Le Fonds Écoleader a soutenu 242 organisations dans la région depuis un an
Lors du lancement du Fonds Écoleader à Victoriaville: Nicolas Gagnon du Centre québécois de développement durable, Amélie St-Laurent-Samuel du Fonds d'action québécois sur le développement durable, Geneviève Bouffard de la microbrasserie L'Hermite et Christiane Bérubé, agente régionale pour le Centre-du-Québec. (Photo : (Photo www.lanouvelle.net))

RÉGIONAL. Le Fonds Écoleader a été lancé dans la région en octobre 2019 et depuis, ce sont plus de 242 organisations qui ont été mobilisées ou orientées dans leur cheminement vers l’intégration de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres. Aussi, 25 entreprises du Centre-du-Québecs sont impliquées dans un projet déposé au programme de financement du Fonds.

«Trop souvent, économie, écologie et environnement sont mis en opposition. Il est tout à fait possible de conjuguer pratiques écoresponsables et compétitivité. Le Fonds Écoleader propose justement des outils et du financement pour passer à l’action», tient à rappeler Marc-André Houle, agent du Fonds Écoleader pour le Centre-du-Québec.

Même si elles travaillent activement à s’adapter au contexte actuel, plusieurs entreprises voient les pratiques d’affaires écoresponsable et les technologies propres comme une façon de devenir plus résilientes face au changement. Dans le contexte actuel, dynamiser son modèle d’affaire en revoyant son approvisionnement dans une perspective locale, en valorisant l’énergie qui était perdue pour diminuer ses coûts de production ou encore en repensant l’utilisation des matières résiduelles qui étaient auparavant vues comme des déchets s’avère par ailleurs plus pertinent que jamais.

Il est bon de noter qu’environ 30% des sommes allouées jusqu’à maintenant par le programme de financement du Fonds Écoleader visent la préparation à l’acquisition de technologies propres. Selon Marc-André Houle, cela tend à démontrer que ces technologies sont perçues par les entreprises comme des outils d’adaptation leur permettant de bien se positionner pour une relance verte.

Rappelons que le Fonds Écoleader est une initiative du gouvernement du Québec, coordonnée par le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) en collaboration avec le Centre québécois de développement durable (CQDD) et Écotech Québec. Il vise à orienter et soutenir les entreprises dans l’implantation de pratiques d’affaires écoresponsables et de technologies propres. Pour cela, elles peuvent déposer un projet d’entreprise ou un projet de cohorte d’entreprises, selon leur désir de répondre à des besoins spécifiques ou communs. L’aide versée pourra s’élever jusqu’à 30 000$ par entreprise pour un projet visant l’adoption de pratiques écoresponsables, et jusqu’à 50 000 $ pour un projet visant l’acquisition de technologies propres.

Pour en savoir plus sur le Fonds Écoleader: fondsecoleader.ca

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires