Zoné divin: des retombées de 118M$ en cinq ans

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Zoné divin: des retombées de 118M$ en cinq ans

CONSTRUCTION. «Zoné Divin» aura été une marque de commerce très payante pour la ville au cours des dernières années!

Selon les données les plus récentes, dévoilées en juin dernier, à l’occasion du Grand déjeuner consultatif, les cinq premières années de mise en œuvre des crédits de taxes ont suscité des investissements de l’ordre de 118 287 956$, de 2010 à 2014.

Les meilleures années en termes d’investissements ont été en 2011 (31,5M$) et en 2014 (32,4M$), tandis que 2010 (16M$), 2012 (15,7M$) et 2013 (22,5M$) ont tout de même été au-dessus de la moyenne.

Ces montants incluent tous les grands chantiers qui se sont bousculés à Nicolet au cours des dernières années, dont les deux phases du Havre du Faubourg, l’Hôtel Montfort, le centre des congrès, le nouveau pavillon de formation de l’ENPQ, etc.

Au total, ce sont tout de même 2760 permis de construction qui ont été délivrés lors des cinq premières années de cette campagne promotionnelle qui offre un crédit de taxes de trois à cinq ans pouvant atteindre 11 600$.

Le nombre de logements a également été considérablement augmenté au cours des cinq premières années, avec un total de 527, dont 222, en 2011. Ces efforts ont également permis d’augmenter la population qui est passée de 7710, en 2010, à 8022, en 2014. «Une hausse de 312 personnes sur cinq ans, c’est quand même très intéressant», indique Pierre Genest.

D’autant plus que ces chiffres n’incluent pas l’effervescence commerciale qui a ensuite frappé Nicolet, à l’été 2015, où une vingtaine de chantiers s’étaient mise en branle, dont plusieurs sur le boulevard Louis-Fréchette.

Sans oublier les quelques-uns qui ont suivi en 2016… et l’année n’est pas terminée! Un autre chantier majeur dans le domaine commercial doit d’ailleurs être annoncé sous peu à Nicolet, selon ce qu’a appris Le Courrier Sud.

Au point de vue résidentiel, la construction a connu un certain ralentissement en 2015 à Nicolet comme un peu partout au Québec. «On sent un regain en 2016, note Pierre Genest. On a toujours maintenu la campagne à un certain niveau et on va voir quel rythme nous allons lui donner en 2017 lorsque nous ferons nos budgets.»

«Les nouvelles rues du Faubourg du Ruisseau devraient sûrement relancer la construction résidentielle, continue le directeur général de la Ville de Nicolet. Il y a aussi une rue dans les Jardins d’Anna, destinée aux jumelés, qui doit débuter très bientôt».

Valeurs des permis de construction

2010

16 053 077$

2011

31 491 003$

2012

15 704 464$

2013

22 566 546$

2014

32 472 866$

Nombre de permis de construction

2010

581

2011

557

2012

519

2013

549

2014

554

Nombre de logements suplémentaires

2010

51

2011

222

2012

67

2013

79

2014

108

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires