Yves Bourque surpasse ses limites

Par Martin Sylvestre
Yves Bourque surpasse ses limites
Yves Bourque

Courage et détermination! Voilà deux qualités indissociables du Bécancourois Yves Bourque. À 44 ans, il s’attaquera prochainement à un grand défi, celui de remporter une médaille en ski de fond para-nordique lors des prochains Jeux du Canada à Halifax.

Pour plusieurs, il pourrait s’agir d’une compétition comme une autre mais pour Yves, la mission n’est pas banale. Pour lui, il s’agit d’une première étape vers une participation aux Jeux paralympiques de Sochi, en Russie, en 2014.

«C’est certain que j’aimerais participer aux Jeux Paralympiques un jour. Du 20 au 26 février, je vais voir comment je peux me tirer d’affaire à Halifax. Ensuite, ce sera le Championnat canadien à Canmore en Alberta. Là-bas, le calibre sera pas mal plus élevé et je saurai où je me situe exactement au niveau national», fait savoir le membre du club Mauriski.

«Je crois que pour Yves, une participation aux Jeux paralympiques est un objectif réalisable. Toutefois, il devra préalablement concourir dans des épreuves de la Coupe du Monde puisque c’est l’étape intermédiaire», rajoute son entraîneur François Trudeau.

Un modèle

L’histoire d’Yves n’est pas sans soulever l’admiration. Handicapé à la naissance, le résident de Saint-Grégoire n’a jamais baissé les bras et a fait de l’activité physique son mode de vie. Pendant la saison estivale, le vélo et le kayak sont ses sports de prédilection alors que l’hiver, la pratique du ski de fond occupe son temps six jours par semaine, et ce, pour un total d’une dizaine d’heures.

«C’est quelqu’un qui s’entraîne très sérieusement sur et hors de la piste. Il prouve qu’on peut skier à tout âge. Bref, il est un modèle de détermination comme tout athlète», raconte François Trudeau.

L’an dernier, Yves n’a pas chômé en participant aux sept courses du circuit québécois de ski para-nordique.

Un sport à découvrir

Malgré le fait que le froid, la neige et la glace fassent partie intégrante de nos hivers, le ski para-nordique est encore méconnu de la population québécoise. Une situation à laquelle compte remédier l’athlète bécancourois. «Il n’y a pas beaucoup de recrutement qui s’effectue dans la province pour aller chercher de nouveaux adeptes. Un de mes objectifs est de faire découvrir le sport à un maximum de gens», signale Yves Bourque. Les Jeux du Canada se dérouleront du 11 au 27 février à Halifax. Quant à elles, les compétitions de ski de fond se tiendront au cours de la deuxième semaine d’activités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires