Une maison des jeunes dans l’ancienne caisse de Sainte-Eulalie

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Une maison des jeunes dans l’ancienne caisse de Sainte-Eulalie
Le projet permet de revaloriser un bâtiment existant à Sainte-Eulalie.

JEUNESSE. Un projet-pilote qui doit s’échelonner sur six mois est en cours dans les anciens locaux de la caisse Desjardins de Sainte-Eulalie, inoccupés depuis la fermeture du point de service, il y a trois ans.

L’objectif est de tester l’intérêt des adolescents de 12 à 18 ans pour une Maison des jeunes au sein de la communauté afin de voir s’il vaut la peine d’en implanter une de façon permanente.

«C’est une initiative qui est venue des citoyens, explique le directeur général de la Municipalité, Yvon Douville. Ça manque dans la municipalité, parce que Sainte-Eulalie est en croissance et qu’il y a beaucoup de jeunes. Les gens se sont aperçus qu’il y a beaucoup d’activités qui sont offertes pour les aînés et les enfants, mais pas pour les adolescents.»

«Une maison des jeunes est un lieu qui leur permettra de s’épanouir, devenir des citoyens responsables qui veulent s’impliquer et faire bouger les choses. Ce sont notre avenir et c’est à nous de leur fournir les outils. Ensemble, ils pourront redonner et participer à la vie active de notre communauté, ménage des fossés au printemps, guignolée,… Nous sommes convaincus qu’à long terme, des jeunes qui gardent de bons souvenirs de leur adolescence à Sainte-Eulalie privilégieront s’installer ici plutôt que dans les grands centres», fait-on valoir dans la demande d’aide financière dont Le Courrier Sud a obtenu copie.

Le projet a bénéficié d’une aide financière de 4 210$ provenant du Fonds de développement des territoires (FDT) de la MRC de Nicolet-Yamaska pour défrayer une partie des coûts de location de la caisse, les frais d’aménagement des lieux et des activités qui s’élèvent à un peu plus de 6 900$.

Une collecte d’objets ainsi que différentes activités d’autofinancement ont été organisées par le comité Maison des jeunes de Sainte-Eulalie. Ils ont aussi pu faire installer l’Internet gratuitement par Groupe Télécom Kaster, en plus d’obtenir un tarif réduit.

Une fois qu’ils auront obtenu le titre d’OSBL, ils comptent faire demander de l’aide financière à différents bailleurs de fonds comme Centraide Centre-du-Québec, ParticipACTION, la Société Saint-Jean-Baptiste, etc.

 

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires