Une fontaine d’eau réfrigérée à l’École secondaire Les Seigneuries

Par superadmin
Une fontaine d’eau réfrigérée à l’École secondaire Les Seigneuries
Des élèves de l'ESLS et membres de la Brigade Verte

ENVIRONNEMENT. La Brigade Verte de l’École secondaire Les Seigneuries (ESLS) a récemment reçu une fontaine d’eau réfrigérée, installée à la cafétéria, éliminant ainsi la consommation annuelle de 18 000 bouteilles d’eau en plastique.

Depuis plusieurs années, les bouteilles d’eau, systématiquement proposées à chaque repas chaud le midi, ont créé l’habitude d’une consommation régulière et excessive de bouteilles de plastique à usage unique. Après plus de 3 ans de sensibilisation et de projets initiés par la Brigade Verte, comité en environnement composé d’une quinzaine d’élèves de 1re et 2e secondaire, et grâce à l’ouverture de la direction et du service de Traiteur W, l’eau du robinet est désormais valorisée. De plus, celle-ci, ainsi que le jus, sont maintenant servis dans des contenants réutilisables.

À l’ESLS, les membres de la Brigade Verte se sont engagés bénévolement à réduire les matières résiduelles dans leur école. Chaque année, ils se lancent des défis ayant pour objectif principal de sensibiliser et d’impliquer l’ensemble des élèves et des enseignants dans l’adoption de meilleurs comportements environnementaux.

«Ce que nous souhaitons, c’est encourager les gens à apporter une bouteille d’eau réutilisable. Il s’agit d’un geste très simple, mais très concret pour réduire la surconsommation de plastique», explique Florence Demers, élève et membre de la Brigade Verte.

Selon le Réseau In-Terre-Actif, partenaire du projet, pas moins de 250 000 bouteilles d’eau sont consommées par jour au Québec. «C’est aussi fâchant de penser que l’eau embouteillée parcourt près de 800 km en camion pour se rendre jusqu’à nous, alors que nous avons accès à une eau parfaitement potable et gratuite, ici, à quelques mètres», ajoute Noémie Mailhot membre de la Brigade.  

Pour Marlène Dubois, animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire responsable du comité, ce changement est une victoire pour les générations à venir.  «C’est une réelle source de fierté pour les élèves que de constater que les grands projets peuvent se concrétiser à travers le temps et qu’il faut rester patient et positif, et ce, malgré les obstacles», affirme-t-elle. 

En effet, à l’École secondaire Les Seigneuries, comme dans beaucoup d’autres milieux, la surconsommation d’eau embouteillée était loin d’être écologique. «Nous trouvions souvent des bouteilles par terre ou à la poubelle et bien souvent, celles-ci étaient à moitié pleines. Plusieurs élèves s’arrosaient même avec», déplore Mme Dubois.

«Nous sommes sensibles aux gens de certains pays qui n’ont pas accès à de  l’eau potable alors que nous en avons plein les robinets et que nous la boudons», explique Laurent Lemieux, élève du comité. 

La Brigade Verte a réussi à mettre sur place le recyclage de toutes les matières à la cafétéria et à la place publique, en plus de réduire considérablement les déchets créés au sein de l’école par la valorisation de l’eau du robinet et de contenants réutilisables.

«Nous espérons être un modèle pour les autres institutions quant à poser des gestes écoresponsables qui font une réelle différence», conclut Yannick Morin, directeur de l’école.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires