Une cérémonie historique à l’École nationale de police du Québec

Par superadmin
Une cérémonie historique à l’École nationale de police du Québec
Photo

Les 24 premiers agents des services correctionnels du nouveau programme d’intégration à la fonction d’agent des services correctionnels ont reçu leur diplôme cet après-midi à l’école nationale de police du Québec.

La cérémonie de promotion a été présidée par le sous-ministre de la Sécurité publique, Robert Lafrenière, au nom du ministre de la Sécurité publique du Québec, Jacques P. Dupuis. L’événement s’est déroulé en présence du directeur général de l’École nationale de police du Québec (ENPQ), Michel Beaudoin, du directeur général adjoint du Réseau correctionnel de l’Est-du-Québec, Marc Lyrette, du directeur général adjoint du Réseau correctionnel de l’Ouest-du-Québec, Yves Galarneau, et du directeur général adjoint du Réseau correctionnel de Montréal, Pierre Couture.

 

En tout, ce sont 24 personnes, soit 4 femmes et 20 hommes, qui ont réussi leur formation. Elles quitteront l’ENPQ qu’elles fréquentent depuis huit semaines et se dirigeront vers leur lieu de travail, soit Percé, New Carlisle, Québec et Saint-Jérôme. Une deuxième cohorte de candidats entreprendra sa formation à Nicolet dans les prochaines semaines.

 

Ce nouveau programme s’inscrit dans la volonté des Services correctionnels d’améliorer la formation préemploi des agents des services correctionnels (ASC). Cette formation spécifique sera désormais requise pour exercer les fonctions d’ASC. Le ministère de la Sécurité publique (MSP) du Québec compte sur l’amélioration de la formation préemploi, sur une meilleure connaissance des exigences de la tâche et sur l’uniformisation de la formation pour accroître le taux de fidélisation de ses ASC. «Nous avons constaté que nos agents des services correctionnels doivent être mieux préparés lors de leur embauche pour intervenir auprès des personnes condamnées», a mentionné le sous-ministre de la Sécurité publique, Robert Lafrenière.

Un partenariat MSP-ENPQ

« Au fil de notre réflexion, il nous est apparu que la solution d’un partenariat MSPENPQ était celle qui répondait le mieux à nos attentes en matière de formation qualifiante », a poursuivi M. Lafrenière.

« Offrir ici, à Nicolet, ce programme de formation constitue une étape importante du développement de l’ENPQ », a mentionné le directeur général de l’École nationale de police du Québec, M. Beaudoin.

« Issu d’une entente formelle entre deux partenaires du MSP, ce programme ne constitue pas un programme de formation policière adapté aux besoins des services correctionnels, mais plutôt un programme élaboré exclusivement pour les besoins des ASC en partenariat avec la Direction générale des services correctionnels. Voilà qui s’inscrit tout à fait dans la vision renouvelée de la sécurité publique québécoise se traduisant par un travail en complémentarité entre différents intervenants en sécurité publique », a poursuivi M. Beaudoin.

Enfin, M. Lafrenière a rappelé aux 24 nouveaux agents qu’ils seront pour toujours les 24 premiers candidats à avoir reçu cette nouvelle formation. Il les a de plus invités à porter fièrement leur uniforme d’agent des services correctionnels.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires