Un terrain complètement décontaminé à l’École secondaire Jean-Nicolet

Par Joanie Mailhot
Un terrain complètement décontaminé à l’École secondaire Jean-Nicolet
École secondaire Jean-Nicolet.

ENVIRONNEMENT. Des travaux ont été réalisés à l’École secondaire Jean-Nicolet (ESJN) visant la réhabilitation du terrain contaminé et un correctif du drainage. Des travaux supplémentaires ont par ailleurs été occasionnés par la découverte d’une contamination supplémentaire sous la dalle de béton au sous-sol du secteur de l’École d’agriculture.

Bien que les termes «terrain contaminé» puissent faire peur, la Commission scolaire de la Riveraine assure que ces travaux ne représentaient aucun danger pour les usagers de l’école, ni pour les citoyens qui demeurent à proximité étant donné que cela se déroulait sous la terre.

«Comme c’est le gouvernement qui exige la décontamination de l’ensemble des terrains et que, dans notre cas, la présence de ce site était déclarée, c’est Québec qui finance les coûts des travaux», explique Kathleen Haley, directrice du Service des ressources matérielles à la Commission scolaire de la Riveraine.

Elle ajoute que les travaux étaient de nature assez simple. «Il s’agit simplement d’enlever le réservoir souterrain, retirer la terre qui a été contaminée, faire certains tests et quelques analyses pour s’assurer qu’il n’y ait plus de contaminants, puis remettre de la terre pour remplir à nouveau le terrain, résume Mme Haley. Il y a plusieurs années, c’était la norme de fonctionner de cette manière avec les réservoirs de combustible fossile. Or, on sait bien que de nos jours, les normes environnementales ont beaucoup évolué.»

Concrètement, il s’agit d’une procédure légale et obligatoire un peu comme c’est le cas lorsqu’une station d’essence est démantelée. D’ailleurs, des démarches similaires ont été complétées aux deux autres écoles secondaires de la Riveraine, soit La Découverte et Les Seigneuries.

Soulignons que les travaux à l’ESJN ont été réalisés par Construction Denys Ducharme, une entreprise de Victoriaville. La facture totale s’élève à près de 160 000$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires