Un outil pour mieux diriger les chercheurs d’emploi ou de stage

Par superadmin

Un tout nouvel outil visant à faciliter la vie aux chercheurs d’emploi et aux employeurs prend forme dans la région. Il s’agit d’une base de données dans laquelle sera répertorié, entre autres, le type de formation académique requis pour travailler chez les divers organismes et entreprises de Bécancour – Nicolet-Yamaska.

«Cette base de données permettra aux personnes recherchant un emploi ou un stage postsecondaire d’être aiguillées vers les employeurs pertinents, indique Martine Pépin, directrice de la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec. Elle permettra aussi de soutenir les entreprises et les organismes dans le recrutement de leur main-d’oeuvre et d’attirer des personnes qualifiées.»

Six partenaires se sont unis pour mettre le nouvel outil sur pied. On parle du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) du comté Nicolet-Yamaska et MRC Bécancour, de la Chambre de commerce et d’industrie du Coeur du Québec (CCICQ), du Centre local de développement (CLD) de la MRC de Bécancour et de celui de la MRC de Nicolet-Yamaska, de la Commission scolaire de la Riveraine et de la Société d’aide au développement des collectivités de Nicolet-Bécancour (SADC).

La base de données devrait être prête à consulter l’été prochain. Mais avant, une vaste démarche de collecte d’informations se mettra en branle. Tout d’abord, les bases de données des différents partenaires seront fusionnées. Ensuite, il y aura une cueillette d’informations auprès de nombreuses entreprises du territoire lors du Marathon de l’Emploi 2012, le 21 mars. Finalement, une personne sera embauchée pour compléter la base de données. Celle-ci sera mise à jour annuellement par la suite.

Annie Richard, directrice générale du CJE, précise que ce nouvel outil est destiné au personnel des six partenaires, et non au grand public. «Il facilitera leur travail au quotidien. Chez nous, par exemple, il servira à bonifier l’intervention de nos conseillers en emploi, de nos agents de migration et de nos conseillers en orientation, notamment auprès des personnes qui détiennent une formation postsecondaire et qui ne savent pas où postuler.»

Elle ajoute que pour les employeurs, une telle base de données comporte aussi son lot d’avantages: «Ils recevront probablement davantage de curriculum vitae adaptés à leurs besoins puisque la recherche d’emploi ou de stage sera dirigée».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires