Un investissement majeur à Pierreville

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Un investissement majeur à Pierreville
Les travaux sont en cours depuis le mois de novembre dans le parc industriel de Pierreville.

ÉCONOMIE. Échelles C.E. Thibault est en train construire une nouvelle usine dans le parc industriel de Pierreville. Une fois en opération, celle-ci permettra à l’entreprise de diversifier ses activités de production.

Elle ajoutera en effet la conception de réservoirs en plastique d’une capacité d’environ 200 à 300 gallons. Ceux-ci serviront à transporter de l’eau avec des camions de type Ford 550 pour se rendre dans des endroits difficiles d’accès pour éteindre des incendies.

Jusqu’ici, l’entreprise qui se spécialise surtout dans les pompes portatives devait acheter les réservoirs en question aux États-Unis. Ceci devenait de plus en plus compliqué et moins cher de les fabriquer soi-même.

C’est pourquoi elle n’a pas hésité à investir trois quarts de million de dollars pour ériger ce nouvel atelier qui doit être en opération d’ici quelques semaines. «On prévoit entrer les équipements à la mi-février pour être opérationnel à partir du mois d’avril», a souligné le directeur des finances, Michael Vouligny.

Le travail qui sera réalisé dans la nouvelle division de l’entreprise permettra d’avoir toute la gamme de réservoirs qui font approximativement quatre pieds par huit. Les ouvriers seront appelés à faire de la soudure de plastique, ou du collage, pour en venir au produit fini.

La nouvelle division de l’entreprise permettra la création de cinq postes qui ne nécessitent pas de formation particulière. Le processus d’embauche devrait d’ailleurs se tenir ces jours-ci. Ceci fera en sorte de faire passer de 25 à 30 le nombre d’employés qui œuvre au sein de l’entreprise.

Pour l’aider à réaliser son projet, Échelles C.E. Thibault a bénéficié d’un prêt sans intérêt de 217 000 $ provenant du Fonds de diversification économique de la Mauricie et du Québec. Investissement Québec, Développement Économique Canada et la MRC de Nicolet-Yamaska ont aussi participé au projet.

Déménagement en vue

Comme elle n’a pas la capacité de s’agrandir à son emplacement actuel, sur la rue Hector, à Pierreville, l’entreprise avait acheté un terrain de 140 000 pieds carrés dans le parc industriel aménagé il y a une dizaine d’années en bordure de la route 132.

Le bâtiment en construction occupera environ 10 000 pieds carrés de superficie. L’objectif demeure toujours d’y déménager les installations actuelles, qui font environ 20 000 pieds carrés, pour avoir tout sous un même toit.

Il restera donc encore beaucoup d’espace pour d’autres projets d’agrandissement. Toutefois, l’entreprise souhaite encore vendre sa bâtisse actuelle avant de procéder à une nouvelle construction dans le parc industriel.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires