Un entrepôt ravagé par les flammes

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Un entrepôt ravagé par les flammes
Des pompiers sur le terrain.

FEU. Un incendie a ravagé un bâtiment servant à l’entreposage chez Portes de garage Courchesne, à Pierreville, mercredi avant-midi.

À peine revenus de secourir un groupe d’enfants dont l’autobus se trouvait dans le fossé, à Saint-Gérard-Majella, les pompiers de la Régie de Pierreville/Saint-François-du-Lac ont reçu un appel, à 10h20, pour un embrasement généralisé sur la rue Courchesne.

Ce serait un problème lié à la fournaise au bois pour le chauffage à l’eau qui aurait été à l’origine du brasier. «On croit qu’il y aurait eu trop de chaleur accumulée», explique le chef de la brigade incendie, Richard Desmarais, qui a l’assurance que le feu n’est pas de nature criminelle, mais bien accidentelle.

Le bâtiment qui a été incendié servait d’entreposage pour la presse à carton, ce qui n’a pas aidé à ralentir les ardeurs des flammes. Une vingtaine de pompiers ont été nécessaires pour éteindre le feu. La Régie du Lac-Saint-Pierre est d’ailleurs venue en renfort.

Les activités de l’entreprise n’ont toutefois pas été compromises, étant donné que l’entrepôt en question était un bâtiment secondaire et que les principaux n’ont pas été incommodés par l’incendie.

On note tout de même des pertes qui sont évaluées à près de 100 000 $. «C’est à peu près 40 000$ pour la bâtisse et 20 000$ pour la fournaise. Il y avait aussi deux remorques à l’arrière qui ont brûlé et qui valaient environ 20 000$ chacune», estime Richard Desmarais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires