Un dixième agrandissement pour la Villa Domaine St-Grégoire

Par Joanie Mailhot
Un dixième agrandissement pour la Villa Domaine St-Grégoire
Une esquisse du projet

INVESTISSEMENT. Un investissement de 14,3 millions $ à la Villa Domaine St-Grégoire permettra l’ajout d’une trentaine de logements, sur trois étages, l’aménagement d’une grande salle de loisirs ainsi que la relocalisation de l’infirmerie. Il s’agit d’un dixième agrandissement depuis l’ouverture de la résidence, en 1988.

La directrice générale de la Villa Domaine St-Grégoire, Lyne Hébert, explique que le but de cet agrandissement est de se mettre au goût du jour, en plus de vouloir en offrir le plus possible aux résidents, pour une meilleure qualité de vie. «C’est définitivement un projet d’envergure. On a refait nos plans trois fois!», a-t-elle lancé.

Une fois les travaux terminés, la superficie totale du bâtiment, incluant les trois étages d’unités, sera d’environ 65 613 pieds carrés. Les travaux ont débuté dans les dernières semaines et se poursuivront tout l’hiver. La nouvelle partie devrait être prête et fonctionnelle en octobre 2017.

Cet important investissement survient alors que  les gestionnaires ressortent à peine de travaux majeurs, car en 2013, on a procédé à un agrandissement de la cuisine et de la salle à manger. Ces travaux étaient chiffrés à 2M$.

«Au départ, on voulait faire la salle à manger en même temps que la salle de jeux et la piscine. Tout cela aurait été situé au même endroit ou dans le même secteur. Normalement, on n’aurait pas ajouté autant d’unités de logement», rappelle la directrice générale. Or, la qualité du sol avait alors empêché la réalisation de ce chantier. C’est ainsi que le nouveau projet a commencé à prendre forme, à la fin de 2015.

Toutefois, Lyne Hébert admet que le sol est similaire à l’endroit où les travaux se font présentement. Pour s’assurer que la structure soit solide, 105 pieux ont été enfoncés à 65 pieds dans le sol.

Nouvelle infirmerie

La directrice générale mentionne que leur département pour les personnes en perte d’autonomie (infirmerie) était désuet et que des travaux devenaient nécessaires pour rénover cette section. «En déménageant l’infirmerie dans la nouvelle bâtisse, on aura un espace beaucoup mieux aménagé pour répondre aux besoins de nos résidents», soutient Lyne Hébert.

En effet, elle explique qu’actuellement, les résidents qui veulent seulement rencontrer le médecin en place ou une infirmière doivent littéralement entrer dans le département, ce qui peut parfois déranger la quiétude des résidents qui vivent dans ce secteur. «Souvent, ces résidents-là ont davantage besoin de stabilité et d’encadrement. L’infirmerie est leur milieu de vie.»

Ainsi, le nouveau bâtiment comprendra une section d’un étage pour l’infirmerie, qui sera divisée autrement. «On retrouvera une salle d’attente et des bureaux pour le médecin et les infirmières. Ça rendra les consultations plus confidentielles et l’approche sera donc plus professionnelle et personnelle, exprime Mme Hébert. Puis, une porte séparera le département où demeurent les personnes en perte d’autonomie.»

Elle ajoute que ce changement offrira de meilleures conditions aux employés, ainsi qu’une meilleure qualité de vie à ces résidents. Par ailleurs, Lyne Hébert indique que le nombre de chambres doubles à l’infirmerie diminuera, passant de 8 actuellement à 3 dans la nouvelle section.

Salle de loisirs

La Villa Domaine St-Grégoire a quelques espaces de jeux présentement où les résidents peuvent se divertir. Par contre, les loisirs prendront encore plus de place après les travaux d’agrandissement, car une pièce complète y sera consacrée.

La toute nouvelle salle de jeux et de loisirs, aménagée sur un seul étage, comprendra une piscine au sel, une allée de quilles, des tables de billard, une salle de conditionnement physique, ainsi que des jeux de dard et de pétanque.

Par ailleurs, un plus grand espace permettra la tenue de différentes activités pouvant regrouper un grand nombre de personnes.

Nouvelles unités

Le déménagement de l’infirmerie permettra de réaménager 8 900 pieds carrés en 12 studios. Au final, après tous les travaux et les réaménagements, la Villa comptera une cinquantaine de logements de plus qu’à ce jour, soit 291. Quand la construction sera terminée, Mme Hébert estime que la population totale de la Villa avoisinera les 330 résidents.

Congé de taxes

La Ville de Bécancour a accordé un congé de taxes de 3 ans à la Villa Domaine St-Grégoire, effectif dès la fin des travaux. Pour la résidence, cela représente entre 250 000$ et 275 000$. «Notre projet est dispendieux et le budget est très serré, donc ça fera une bonne différence pour nous», reconnaît Lyne Hébert, ajoutant que malgré les nombreux travaux et investissements survenus dans les dernières années, l’organisation n’avait jamais demandé une quelconque aide à la Municipalité.

Du côté de la Ville de Bécancour, le maire Jean-Guy Dubois explique qu’il s’agit d’une «pratique courante, qu’on observe un peu partout ailleurs».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires