Ste-Eulalie: La phase 2 du parc industriel amorcée

Par superadmin

Les travaux d’expansion du réseau d’égout et d’aqueduc sont commencés depuis la mi-février dans le parc industriel de Sainte-Eulalie.

«Ces améliorations étaient rendues nécessaires en raison de la demande prévue pour les terrains du parc», note André DeMers, maire de Sainte-Eulalie.

Les travaux permettront de donner les services et de paver trois rues: Aubry (en partie), Bergeron et Bordeleau.

En tout, on y retrouve 15 terrains variant entre 40 000 et 100 000 pieds carrés qui sont vendus à partir de 0,52 cent le pied carré par Sutton. «Ce sont tous des terrains remarquablement bien localisés à l’intersection des autoroutes 20, 55 et 955, à la croisée des chemins de Trois-Rivières, Victoriaville, Québec et Montréal», ajoute le maire.

« À ce jour, les travaux respectent les échéanciers prévus et le tout devrait être terminé le 15 juin prochain», précise Yvon Douville, directeur général de la municipalité.

C’est la firme Sintra qui est responsable du chantier. L’ensemble des travaux est évalué à 1,3 million. À noter que la majorité de la facture est consacrée à la protection de la nappe phréatique.

D’ailleurs, le programme d’infrastructures Québec-Municipalités du Ministère des Affaires municipales, des régions et de l’occupation du territoire remboursera ces travaux jusqu’à concurrence de 900 000$.

Quant aux coûts reliés au pavage, à l’installation d’aqueduc et d’égout, ils sont totalement défrayés par la municipalité de Sainte-Eulalie et devraient atteindre environ 175 000$.

Wendel Mathis s’y installe

Le garage Wendel Mathis, qui œuvre notamment dans le domaine de la vente, de la réparation et de l’importation de machineries agricoles, s’implantera dès la première semaine d’avril dans le parc industriel, sur la rue Aubry.

« Pour moi, ça représente non seulement un déménagement, mais une expansion», assure le propriétaire du commerce établi à Saint-Sylvère depuis 13 ans. « Nos nouvelles installations d’environ 6000 pieds carrés représentent un investissement de 500 000$», ajoute-t-il.

La bâtisse devrait être prête d’ici trois mois. L’ancienne, quant à elle, demeurera la propriété de M. Mathis.

À ce jour, quatre employés travaillent au sein de cette compagnie. D’autres embauches pourraient être faites éventuellement.

Outre cette entreprise, Transport J G et R de Sainte-Eulalie a aussi acheté un terrain dans ce parc industriel, mais la date de construction est toujours inconnue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires