Souper «Anecdotes du village» à Sainte-Angèle-de-Laval

Par superadmin
Souper «Anecdotes du village» à Sainte-Angèle-de-Laval

ACTIVITÉ. Un groupe de citoyens organise un souper «Anecdotes du village» ce samedi 15 novembre, à compter de 18h, à la salle Maurice-Richard de Sainte-Angèle-de-Laval. Déjà à guichet fermé, l’événement vise notamment amasser des fonds pour conserver et entretenir les églises de Sainte-Angèle-de-Laval, Saint-Grégoire, Précieux-Sang et Saint-Célestin.

«Tout a commencé en 2013 par une pancarte à vendre plantée devant le presbytère, l’un des plus beaux édifices de notre village, indique Marie Leduc, porte-parole du comité citoyen de Sainte-Angèle-de-Laval. On a réalisé tout d’un coup qu’on risquait de perdre un joyau architectural, bâti par nos ancêtres, parce que la Fabrique manquait d’argent. Il fallait réagir et c’est ce qu’on a fait. Notre mobilisation a permis de sauver le presbytère, qui a depuis été acheté par Patrimoine Bécancour.»

Encouragé, le groupe de Sainte-Angèle-de-Laval s’est donné pour mission de revaloriser la vie de village et de sauver le patrimoine local en organisant des activités de financement participatives, originales et amusantes.

Ainsi, le souper «Anecdotes du village» présentera une vingtaine de capsules vidéos où des citoyens racontent des histoires cocasses vécues à Sainte-Angèle, dont trois par l’ancien maire de Bécancour, Maurice Richard.

«On veut créer des événements rassembleurs et ça semble marcher, souligne Jean-Noël Roy, membre du comité citoyen de Sainte-Angèle-de-Laval. Quand les gens s’amusent, ils en redemandent. À preuve, nous avons déjà vendu tous nos billets et on songe à faire une supplémentaire.»

Le groupe n’a pas fini de surprendre, puisque son prochain projet est une messe de minuit traditionnelle prévue à Sainte-Angèle-de-Laval le 24 décembre, avec procession au flambeau, chorale sur le parvis de l’église, tout pour recréer la magie d’un Noël d’antan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires