«Sauvons notre église»

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
«Sauvons notre église»
Avec la décision du conseil de projet d’aménager la bibliothèque dans l’église St-Thomas et de renoncer à une subvention de 260 000 $

Les élus municipaux ont été accueillis par une haie d’honneur, lundi soir, à l’hôtel de ville de Pierreville.

Une cinquantaine de citoyens étaient sur place et manifestaient leur désaccord devant leur décision de ne pas aller de l’avant avec le projet d’aménagement de la bibliothèque dans l’église St-Thomas et de renoncer par le fait même à une subvention de 260 000 $.

Malgré la pluie verglaçante qui s’abattait sur la région, ce soir-là, les manifestants ont attendu les membres du conseil pour leur lancer des slogans tels que «Sauvons notre église» et «Une bibliothèque dans notre église».

«Ils n’ont pas pris beaucoup de temps à l’extérieur pour nous parler. Ils sont rentrés à l’intérieur assez rapidement. Ils n’avaient pas l’air enjoué de nous voir», raconte Jean-Christophe Proulx, l’un des initiateurs de la manifestation.

La cinquantaine de citoyens s’est ensuite réfugiée au sous-sol de l’hôtel de ville durant le caucus du conseil, période qui n’est pas ouverte au public. Ils ont ensuite assisté à la séance du conseil et pris d’assaut la période de questions du public.

La plupart des gens qui ont pris part à la manifestation s’étaient rendus aux deux réunions qui s’étaient tenues à la fin du mois de novembre pour faire valoir leur point de vue. «Nous sommes très déçus qu’ils n’aient pas changé leur décision, admet M. Proulx. Ils demandent aux gens de venir pour donner leur opinion, mais ils n’écoutent pas…»

Formation d’un comité de sauvegarde

Un comité de citoyens s’est formé pour la sauvegarde de l’église. On y retrouve le président de la Fabrique, Valentin Gava, le conseiller Marcel Lavoie, ainsi que Jean-Yves Descôteaux, Micheline Deschenaux, Ginette Boisvert et Jean-Christophe Proulx.

Au cours des prochaines semaines, ils doivent discuter des moyens à prendre pour sauvegarder le bâtiment et lui éviter une démolition.

 

Aussi à lire : Des projets pour l’église St-Thomas ?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires