Quels comportements adopter sur la glace du fleuve Saint-Laurent?

Par Joanie Mailhot
Quels comportements adopter sur la glace du fleuve Saint-Laurent?
L'effritement des glaces sur le fleuve Saint-Laurent devrait s'accroitre au cours des prochaines heures.

SÉCURITÉ. La Garde côtière canadienne et le ministère de la Sécurité publique du Québec rappellent à la population qu’il peut être dangereux de s’aventurer sur la glace du fleuve Saint-Laurent.

Le temps doux des derniers jours et les forts vents d’hier ont fragilisé la banquise à plusieurs endroits entre Montréal et Québec et on remarque que la glace s’effrite. «Ce matin, un hélicoptère a survolé le territoire et la situation semble plutôt normale. Aucune banquise ne s’est détachée, mais l’effritement des glaces sur le fleuve Saint-Laurent pourrait s’accroitre prochainement», exprime Michel Plamondon, des Relations avec les médias pour Pêches et Océans Canada.

Il soutient qu’il n’est pas prévu qu’un brise-glace soit utilisé à court terme. Par contre, M. Plamondon a tenu à rappeler qu’il peut être dangereux de s’aventurer sur la glace lorsqu’un brise-glace ou un aéroglisseur est dans les environs. «Des mouvements de glace peuvent en effet se produire et représenter un réel danger pour toute personne se trouvant dans la zone opérationnelle de ces navires. Il en va de même pour le matériel présent sur la glace. C’est pourquoi on demande aux gens de ne pas demeurer sur la glace lorsqu’ils aperçoivent des brise-glace dans les environs immédiats», mentionne le responsable des communications.

Pour l’instant, il est toujours recommandé de ne pas se rendre sur les glaces du fleuve ou Lac Saint-Pierre, notamment. «La glace est très fragilisée à cause du temps doux, alors ça peut être dangereux de s’y aventurer pour les gens qui pratiquent le ski de fond, la raquette, la pêche blanche ou les marcheurs», souligne Michel Plamondon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires