Prolongement de l’A-30: Martel met de la pression

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Prolongement de l’A-30: Martel met de la pression
L'autoroute 30 s'arrête à cet endroit

POLITIQUE. Le ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, Laurent Lessard, se pencherait sérieusement sur la question du prolongement de l’autoroute 30 et aurait manifesté de l’ouverture à cette question.

Le sujet a été soulevé par le député de Nicolet-Bécancour au cours d’une séance de la Commission de l’aménagement du territoire qui a eu lieu vendredi dernier au Salon bleu de l’Assemblée nationale, après qu’il ait interpellé le ministre Laurent Lessard concernant « l’abandon de la région du Centre-du-Québec par le gouvernement libéral ».

Donald Martel a ainsi voulu vérifier auprès du ministre quelles étaient les intentions du gouvernement concernant le prolongement de l’autoroute 30, alors que les libéraux de Jean Charest avaient pris des engagements en ce sens dès les élections de 1998 et qu’il avait ensuite réitéré cette promesse aux élections de 2003, de 2007 et de 2008.

Le député a fait valoir que de nombreux facteurs, dont le développement que Nicolet a connu au cours des dernières années, militent en faveur du prolongement de cette autoroute. La circulation est d’autant plus dense sur la route 132 et le rang des Soixante, qui longent le tracé de prolongement de l’A-30 jusqu’à la route du Port. Selon des données obtenues par Le Courrier Sud près de 13 000 véhicules par jour circuleraient entre Nicolet et Saint-Grégoire

Le député de la CAQ entend continuer de maintenir la pression pour que le projet qui traine en longueur depuis plus de trente ans finisse par voir le jour. « Je vais continuer d’insister pour que le gouvernement bouge sur cette question », a assuré le député de Nicolet-Bécancour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires